3 projets fous : un avion panoramique, un hôtel sous-marin et une écocité flottante
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Que nous réserve demain ? Peu de personnes le savent et pourtant certains ont des idées… farfelues pour nous faire vivre dans un monde différent. Voici les 3 projets qui ont retenu notre attention.

Le siège d’avion panoramique

La société d’ingénierie américaine en aéronautique, Windspeed Technologies recherche actuellement des investisseurs. Pourquoi ? Ils viennent de mettre au point une capsule de verre pour permettre aux voyageurs d’un avion d’avoir une vue panoramique. Soit le passager voit tout depuis son siège, soit il peut monter un petit escalier et se rendre sous la verrière.  Appelée « SkyDeck », cette innovation permet de « se débarrasser de l’ennui lors de vols long-courrier », explique l’un des concepteurs. Le coût pourrait varier entre 8 et 25 millions de dollars suivant l’avion.

Un hôtel sous la mer

Les hôtels de demain ne se trouvent pas sous les Tropiques… mais sous l’eau ! Le « Planet Ocean Underwater Hotel » créé par Tony Webb, est déjà « prêt à être testé, et la dernière phase du processus réglementaire est en cours ». Cet hôtel hors du commun pourrait se déplacer sous la mer et fuir en cas de tempête. Composé de 12 chambres, le projet coûte un peu moins de 18 millions d’euros. Le brevet du système a déjà été déposé. Et que tout le monde se rassure, la biodiversité sera préservée, et un pourcentage sera même reversé aux ONG travaillant à la sauvegarde du corail !

hôtel sous marin

L’écocité sur l’eau

La mer est pour beaucoup synonyme d’avenir. C’est en tout cas ce que pense l’architecte belge Vincent Callebaut, dont nous vous avions parlé dans notre magazine #04 sur la ville de demain. Il a pensé Aequorea, une écocité autosuffisante en énergie dans la baie de Rio de Janeiro au Brésil. Quatre ports de plaisance permettent l’accès à cette cité sur l’eau construite en déchets plastiques. Pensée pour les réfugiés climatiques, cette ville s’approvisionnerait en nourriture grâce aux algues, au plancton et aux mollusques cultivés. Au centre d’Aequorea, il y aura des usines de recyclage, des laboratoires scientifiques, des espaces de coworking… de quoi faire, pour vivre royalement !

slide_471078_6411558_free

Myriam Roche 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Silex ID

All stories by: Silex ID