Autolaçantes, en bois, upcyclées… les chaussures de demain sont là !
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Si je vous dis « chaussures du futur », vous pensez à quoi ? La première idée qui me vient, ce sont les célébrissimes chaussures de Marty McFly qui se lacent toutes seules dans Retour vers le futur. Et pourtant, pour le moment, ce sont d’autres styles de chaussures qui apparaissent. On vous les présente.  

 

Alors oui, Nike avait annoncé la sortie de chaussures autolaçantes, les HyperAdapt 1.0, qui s’ajustent en permanence, quels que soient les mouvements que vous faites avec vos pieds. Elles seront vendues dès la fin de l’année. On note également, après 12 ans de travail, l’Enko Running Shoes, qui avait reçu le prix de l’innovation au CES de Las Vegas l’année dernière, et qui protège vos articulations et votre dos grâce à sa mécanique adaptée au poids des coureurs. Mais aujourd’hui, nous allons vous parler d’un autre type de chaussures.

L’imprimée…

Non, ce ne sont pas de chaussures à motifs donc je vous parle, mais de chaussures imprimées… en 3D. Rothy’s, jeune start-up basée à San Francisco vend en effet des ballerines tricotées, si l’on peut dire, à partir de bouteilles d’eau en plastique usagées. Les paires sont fabriquées en à peine six minutes et sont disponibles dans différentes couleurs.

rothys silex chaussures futur

Roth Martin, qui est à l’origine du projet nous l’assure : la chaussure épouse parfaitement le pied, sans lacets, ni pièces additionnelles, tout en donnant l’impression d’être dans de vraies chaussures, souples. Et lorsque vous n’en voulez plus, il suffit de les envoyer à une autre start-up : PlusFoam, dont l’activité est basée sur le recyclage. Plutôt pratique non ?

… et la végane

Alors là, on franchit encore un cap. C’est un designer allemand, Sebastian Thies, qui a l’origine de cette basket, un peu particulière ! Et en effet, ces sneakers sont conçues, aussi étonnamment que cela puisse paraître, à partir d’une fine couche de bois (de bouleau, d’érable, de noyer, de cerisier, d’orme…) micro-perforée, et doublée de coton. Et en prime, non seulement aucun sous-produit animal n’est utilisé mais ces chaussures sont fabriquées et assemblées en Italie, dans un atelier où les conditions de travail sont équitables. Notre cordonnier avait par ailleurs déjà conçu d’autres types de chaussures, qui étaient éclairées par des LED. Les baskets en bois seront disponibles dès janvier prochain, encore un peu de patience !

vegan_shoes_silex

Imprimées en 3D, recyclées et recyclables voire upcyclées, ou encore équitables… Ces caractéristiques deviendront peu à peu la norme pour nos chaussures à l’avenir.

Anaïs Bozino

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Silex ID

All stories by: Silex ID