Les emballages de demain
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

À l’ère d’une prise de conscience écologique, les emballages, qui représentent 50% de nos déchets, doivent évoluer. Plusieurs start-ups et entreprises l’ont bien compris et mettent au point de nouveaux matériaux, pratiques mais surtout biodégradables et éco-responsables pour limiter notre impact sur l’environnement. 

 

L’emballage à canettes comestible

En Floride, pour lutter contre la pollution sous-marine, la brasserie Saltwater a imaginé un emballage pour canette biodégradable et comestible. Habituellement faits de plastique, ces anneaux qui entourent les packs de canettes finissent souvent au fond des océans, menaçant la vie des espèces aquatiques qui les confondent avec des méduses et s’étouffent en les avalant. Saltwater a donc mis au point un matériau composé d’orge et de blé aussi solide que le plastique mais durable et inoffensif pour la vie marine.

La bouteille d’eau qui se boit

Terminé les bouteilles d’eau en plastique ? Peut-être bien grâce à Ooho, une incroyable invention anglaise. Pensée par la start-up Skipping Rocks Lab, Ooho est une sphère en gélatine capable de contenir l’eau. Comestible, cette membrane remplacerait la bouteille en plastique et assurerait, à l’heure où les emballages alimentaires deviennent de plus en plus intelligents, un impact nul sur l’environnement en franchissant le cap du zéro-déchet.

 

Des emballages en champignon

Pour remplacer les emballages en plastique et ses dérivés comme le polystyrène ou le papier-bulles, l’entreprise américaine Ecovative a décidé de tirer parti d’un phénomène tout ce qu’il y a de naturel : la prolifération de champignons. En poussant autour de composants agricoles comme du coton, du blé ou du maïs, le mycélium, bactérie végétale, fusionne avec ces matières et se rigidifie. Façonné avant qu’il ne devienne solide, le matériau peut ainsi se mouler autour de différents objets pour faire office de coque de protection. Une manière innovante de protéger les marchandises qui a déjà séduit Dell ou Ikea.

 

Audrey Renault

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Silex ID

All stories by: Silex ID