BioBots imprimante 3D impression 3D tissus humains
Des tissus humains imprimés !
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Lors de l’évènement TechCrunch Disrupt à New York en mai dernier, la start-up BioBots présentait son imprimante 3D capable de concevoir des tissus humains.

Dans le futur, remplacer un organe deviendra aussi simple qu’imprimer. C’est le souhait de la start-up BioBots basée à Philadelphie. Elle a conçu une imprimante 3D capable de créer du tissu humain quand les autres reproduisent des figurines en plastique. Contrairement à ses principaux concurrents (dans le domaine de l’impression 3D de cellules humaines), la start-up reproduit du tissu humain en 3D sans avoir besoin d’UV. Selon son CEO, Danny Cabrera, ce dernier serait susceptible d’endommager les cellules. Voilà pourquoi, il utilise une encre photoinitiatrice, qui, mise en contact avec une lumière bleutée, se solidifie. Combinée à des cellules vivantes, elle permet de former de la biomatière.

BioBots dans 50 laboratoires

Depuis cette présentation à New York, BioBots aurait créé des partenariats avec une cinquantaine d’instituts de recherche dans le monde entier. Ces derniers vont permettre à la start-up de développer son imprimante. Danny Cabrera ajoute, « le but est de les installer dans chaque laboratoire du monde entier. » La compagnie est actuellement en train d’envisager l’utilisation de cette technologie dans la conception de nouveaux organismes comme de la nourriture pour les astronautes, que ce soit pour l’ISS (la station spatiale internationale) ou pour la planète Mars.

La première version de l’imprimante 3D est disponible à la vente sur le site internet de la compagnie depuis le 4 septembre dernier, au prix de – quand même – 10 000$.

Myriam Roche

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Silex ID

All stories by: Silex ID