Un yacht volant en forme de pyramide !
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Encore à l’état de projet, ce yacht imaginé par le designer Jonathan Schwinge, présente une innovation inédite : il vole au-dessus de l’eau.

Non vous ne rêvez pas, cet engin tout droit sorti d’un film de science-fiction pourrait bien naviguer prochainement sur les mers du globe. A condition bien sûr qu’un acheteur mette le prix, qui s’annonce élevé. Et pour cause, car le Tetrahedron, Tetra pour les intimes, ne ressemble à aucun autre yacht.

Design hors norme et grand luxe pour le Tetra (C) DR Design hors norme et grand luxe pour le Tetra (C) DR

Ce qui frappe c’est d’abord son design futuriste en forme de pyramide. Une pyramide qui, une fois le yacht à l’arrêt, s’ouvre et se déploie pour devenir une véritable île privée avec accès direct à la mer et terrasses à gogo.

« Tetra n’a absolument pas l’apparence d’un yacht. Sa forme pyramidale et mystique lui donne un air très futuriste une fois en mer. Et de loin on a du mal à discerner dans quelle direction il va, ce qui ajoute au mystère ». Jonathan Schwinge

Conçu en fibres de carbone et en acier inoxydable, le Tetra mesure 25 mètres de long et peut accueillir jusqu’à 6 passagers et 4 membres d’équipage. Et évidemment il y a ce détail qui tue : l’engin peut voler.

Au-dessus des flots

Bon, soyons honnêtes, le Tetra ne peut pas réellement voler. En réalité il peut simplement se surélever au dessus de la mer. Ce qui est déjà assez impressionnant. Comment ça marche ?

Grâce à la technologie HYSWAS, le Tetra se surélève pour adapter sa ligne de flottaison en fonction de la vitesse désirée (C) DR Grâce à la technologie HYSWAS, le Tetra se surélève pour adapter sa ligne de flottaison en fonction de la vitesse désirée (C) DR

Le yacht est monté sur un support, l’HYSWAS, une sorte de pied qui, en utilisant la force hydraulique engendrée par une torpille située à sa base, peut le hisser au dessus de la ligne de flottaison. Une prouesse qui permet au Tetra d’aller jusqu’à 70km/h. Grâce à un système de pilotage développé à l’origine pour les avions, le FBL, le Tetra garantit une parfaite stabilité. En navigation lente ou à l’arrêt, l’HYSWAS stationne entre les 3 coques situées sous le yacht.

Jonathan Schwinge dit s’être inspiré de la technologie des bateaux de courses de la Cup America et du design du Quest boat de la MAPC (Maritime Applied Physics Corporation), une organisation d’ingénierie nautique.

Le Quest boat a beaucoup inspiré l'innovation au coeur du Tetra (C) DR Le Quest boat a beaucoup inspiré l’innovation au coeur du Tetra (C) DR

« Le résultat c’est un yacht volant futuriste, excitant et inédit qui stimule l’imagination » Jonathan Schwinge

Projet sans financement pour l’instant, le Tetra devrait cependant vite trouver preneur parmi des milliardaires sans doute tentés d’exhiber ce nouveau joujou aux airs d’OVNI marin.

Audrey Renault

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Silex ID

All stories by: Silex ID