Je clique donc je suis : entre magie, technologie et SF
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

« Le public est expressément prié de venir à la représentation de Je clique donc je suis muni de téléphones et de les garder allumés ». Il n’en fallait pas plus pour attiser ma curiosité, car généralement, on nous demande plutôt l’inverse… Aujourd’hui, nous vous présentons le nouveau spectacle de Thierry Collet !

silex_jecliquedoncjesuis

Nous entrons dans la salle de la Maison des Métallos : une cinquantaine de personnes sont assises, réparties sur plusieurs tables. Claire Chastel, qui relaie Thierry Collet régulièrement sur ce spectacle, commence dès que nous sommes installés, et dès que tout le monde a envoyé un sms à un numéro pour être connecté. Concernant la scénographie, les artistes ont choisi de faire un lieu décloisonné, non hiérarchisé, inspiré du Google Campus, et qui soit assez ordinaire car la magie devient plus forte si elle est liée à la vie de tous les jours, au réel. Protocoles d’applications, smartphone, objets connectés, Intelligence artificielle… Pendant une heure, Claire va enchaîner les tours de passe-passe. Au point que nous en venons à nous demander s’il s’agit réellement de technologie ou si tout n’est que magie. Les applications qu’elle décrit n’existent pas et pourtant, nous avons envie d’y croire. L’un des SMS que nous recevons nous donne les réponses exactes à une série de questions ou d’événements qui se déroulent sous nos yeux, un peu plus tard. La personne interrogée est-elle une complice ? Claire est-elle une mentaliste hors-pair ? Est-il aussi facile que ça de récupérer toutes nos données sur nos smartphones ?

Quand la magie questionne notre rapport au réel

« Les smartphones sont des supports des effets magiques du spectacle : ils vibrent, sonnent, parlent, s’affirment pour dévoiler les pensées secrètes de leurs propriétaires, exposer les détails de leurs vies personnelles, révéler leurs codes secrets, faire des prédictions… ». Ce spectacle, bluffant, pose beaucoup de questions très intéressantes, que nous ne nous posons pas suffisamment au quotidien finalement. Son but est en effet de nous troubler, de nous questionner, et de libérer notre esprit critique et notre libre arbitre par rapport au fichage, à la protection des données, aux nouveaux modes de marketing. Et ça marche. Serait-ce la fin de la vie privée, de l’anonymat ? Nos objets connectés en connaissent beaucoup sur nous, les smartphones devenant nos « doudous ». Les intelligences artificielles s’imposent également, prenant le contrôle et défiant les magiciens de « faire mieux »…

 

Wake up !

C’est en lisant un entretien d’Éric Schmidt, qui a été dirigeant de Google, que Thierry Collet, de la compagnie Le Phalène se rend compte du parallèle entre ses techniques de magicien mentaliste, et le fonctionnement de Google. En effet : si lui se débrouille pour voler des informations au public, Google les capte, les traite et les revend, sans nous prévenir. Il se rend ainsi compte qu’Internet est un domaine où l’on ne fait pas de différence entre ce que l’on croit et ce que l’on sait, entre ce qui nous inquiète et ce que nous maîtrisons…

« Plus je la pratique, plus je pense que la magie nous raconte la prise du pouvoir et l’exercice de l’autorité. Depuis plusieurs années, je travaille à tisser des liens entre les outils du magicien – l’art du mensonge, la maîtrise des perceptions du public, la captation d’informations personnelles, etc. – et les dispositifs de surveillance et de contrôle à l’œuvre dans nos sociétés. Traditionnellement, le magicien cherche à soumettre son auditoire à son pouvoir, à l’endormir et à le maintenir dans l’illusion. Mon projet, au contraire, est d’émanciper, de réveiller. » Thierry Collet.

silex_jeclicdoncjesuis

Nous ne pouvons que vous conseiller d’aller voir ce spectacle qui reste bluffant et qui continue sa tournée : le 15 septembre au Chaînon Manquant, le 11 octobre à Amiens, le 19 octobre à Lanvollon, le 8 et 10 novembre à Lunéville puis le 10 décembre à Witry-lès-Reims. À vos agendas !

Anaïs Bozino

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Silex ID

All stories by: Silex ID