Sword Art Online : va-t-on rester bloqués dans la réalité virtuelle ?
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

En premier lieu annoncé comme un VRMMORPG (Virtual Reality Massively Multiplayer Online Role Playing Game, soit un jeu de rôle multi-joueur en réalité virtuelle), « Sword Art Online : The Beginning » fait les frais d’une légère incompréhension. Le site Roadtovr révèle qu’il s’agira en fait d’une simple démo technique.

« Sword Art Online », ça vous parle ? Cette franchise, tirée d’un roman de Reki Kawahara, a connu plusieurs adaptations en série animée et jeux vidéo. L’histoire raconte les aventures de Kirito, un jeune japonais coincé dans un jeu de réalité virtuelle. S’il veut rejoindre le monde réel, il doit d’abord sortir vainqueur de tous les niveaux du monde impitoyable de l’Aincrad. Le nouveau « Sword Art Online : Beginning » devait être muni de la nouvelle technologie NervGear, un casque qui permettrait de plonger le joueur en totale immersion dans le monde de son choix, et proposé en roomscale. Un mode qui rend possible les déplacements du joueur sur plusieurs mètres et l’interaction naturelle avec son corps, sans manettes. Cognitive, l’intelligence artificielle d’IBM était aussi prévue au coeur du système.

sao21

Une démo seulement

Un rêve pour de nombreux gamers, qui devrait le rester pour l’instant. SAOTB sera seulement une démo d’une vingtaine de minutes, destinée à prouver l’intérêt des technologies IBM pour le développement de jeux vidéo. D’ailleurs, cette technologie n’est pas développée par un studio spécialisé dans le video gaming. 1→10, une agence créative qui a créé une expérience marketing en réalité virtuelle pour Pepsi, est aux commandes du projet. 208 personnes triées sur le volet auront la chance d’essayer cette nouvelle technologie du 18 au 20 mars à Tokyo. Tous seront scannés pour que leur avatar dans le jeu soit à leur image. Le site Roadtovr souligne également que du contenu multi-joueur apparaît, mais ne peut faire participer que quatre à cinq joueurs. On est donc bien loin de l’envergure d’un MMORPG, qui peut réunir un nombre bien plus conséquent de joueurs.

Clément Duboscq

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Silex ID

All stories by: Silex ID