Minuit Une : l’éclairage scénique nouvelle génération
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Silex ID présente le nouvel outil pour le monde du spectacle : Minuit Une, un éclairage scénique nouvelle génération qui viendra bientôt révolutionner nos traditionnels Saturday Night Fever !

Comment allez vous changer le monde ?

Vouloir changer le monde dans sa globalité est toujours un projet enthousiasmant mais nous avons choisi de focaliser notre attention sur un monde en particulier : celui du spectacle et de l’événementiel. Notre envie initiale, qui nous anime et nous animera toujours, c’est celle de procurer un outil d’un nouveau genre aux artistes et aux techniciens mais c’est aussi, et peut-être surtout, d’offrir une nouvelle expérience au spectateur. Récemment, nous avons même eu pas mal de retours de professionnels qui ne parlaient plus d’un « nouvel outil »  mais d’une « nouvelle lumière ». Une lumière qui ne sauvera peut-être pas le monde mais qui va considérablement enrichir votre expérience visuelle lors d’un prochain concert.

Comment ça marche ?

Il s’agit d’éclairages scénographiques qui ont la première particularité de ne pas être des projecteurs émettant un faisceau d’un point A à un point B. Nos dispositifs délivrent une lumière à 360° sous la forme de plans de lumière très immersifs et très graphiques à partir d’une forme (un carré ou une pyramide dans les deux versions actuelles) qui ne se cache pas mais peut au contraire s’intégrer pleinement dans une scénographie.

Pouvez-vous nous présenter l’équipe derrière Minuit Une ?

Aurélien Linz – Simon Blatrix – Eric Phelep                       ©Hugues Poulanges

A l’origine il y a deux ingénieurs issus de l’Institut d’Optique, une école d’ingénieur spécialisé dans la physique de la lumière, Simon Blatrix et moi-même [Aurélien Linz]. C’est au sein même de cette école qu’est né le premier prototype de notre dispositif comme projet de fin d’études de la Filière Ingénieur-Entrepreneur (FIE). Pour l’anecdote, c’était la première fois que l’école déposait un brevet au nom d’étudiants avant leur obtention du diplôme. Ce qui n’est pas rien puisque ce vénérable établissement fête ses 100 ans cette année ! La société est née en 2013 avec l’arrivée d’un troisième fondateur, Eric Phelep, issu de l’EDC, une école de commerce et de management. Après deux ans pleinement consacrés à la R&D, nous avons commercialisé notre premier produit en février 2016 et le succès de cette première année, nous a permis de recruter récemment 3 collaborateurs : un technicien du spectacle issu du marché, une assistante administrative et un responsable de la communication.

Sur quel procédé repose votre produit ?

Le procédé novateur, exclusif et breveté qui est au coeur de nos produits c’est la manière dont nous traitons la lumière émise par une source laser élaboré en collaboration avec l’Institut d’Optique. Le laser est utilisé en spectacle depuis une trentaine d’années pour ses qualités propres (une précision sans équivalent, une très longue portée, etc). Mais il impose des contraintes de sécurité drastiques en raison de sa dangerosité intrinsèque : le laser sert aussi à découper des plaques de métal ! Ces lasers « traditionnels » étaient donc réservés aux grands événements extérieurs avec beaucoup de moyens techniques et ne permettaient même pas, dans tous les cas, de balayer de leurs faisceaux les artistes ou le public. En impulsant un mouvement rotatif à très haute vitesse au faisceau, nous avons considérablement réduit sa dangerosité puisque la distance de sécurité de nos produits est de 3m contre plusieurs centaines avec les anciens systèmes. Nous avons donc fait sauter le verrou technologique qui empêchait le laser de devenir une source d’éclairage, au même titre que la lampe ou la LED, pour permettre aux artistes et au public de profiter de ses fascinantes possibilités.

Møme Live @ La Cigale – Light Design Olivier Germain         Photo © Minuit Une

À qui s’adresse-t-il ?

Tous les professionnels du spectacle dont nous faisons partie ne s’adressent qu’à une entité : le public ! Nos clients finaux sont évidemment des professionnels et pour l’essentiel, il s’agit de prestataires techniques, mais avant qu’un prestataire nous achète des produits, il faut séduire les artistes, les producteurs de spectacles, les concepteurs lumières ou les directeurs de création des agences événementielles, nous avons donc de très nombreux interlocuteurs et ça, c’est passionnant. Par ailleurs, nous sommes sur un marché complètement mondialisé et la part de nos ventes à l’exportation, qui était déjà à 50% sur cette première année, va fortement augmenter sur la prochaine. Rien qu’au mois de février, nous allons faire des démonstrations à Londres, Barcelone et Genève.

 

The ID

Nom : Minuit Une

Domaine d’innovation : Spectacle

Fondateurs : Simon Blatrix, Aurélien Linz, Eric Phelep

Localisation : Montreuil

Contact : contact@minuitune.com

Site internet : www.minuitune.com

Retrouvez Minuit Une sur Facebook et Twitter

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Clemence

All stories by: Clemence