Le marathon de Londres dans l’espace
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Un astronaute en orbite dans la Station spatiale internationale vient de courir le marathon de Londres en conditions presque réelles grâce à l’application de running RunSocial.

11h00, dimanche 24 avril, Londres. Plus de 38 000 coureurs sont rassemblés pour l’édition 2016 du marathon. Parmi eux, un athlète un peu particulier : Tim Peake, astronaute anglais de 44 ans qui s’apprête à prendre le départ de la course depuis la Station spatiale internationale.

Sanglé à son tapis roulant, c’est dans l’espace et en défiant les lois d’une gravité nulle que Tim Peake va parcourir les 42,2 kilomètres de l’épreuve. Une course retransmise en direct à travers RunSocial, une application de running qui reproduisait sur iPad les rues de Londres selon le trajet de la course et les encouragements des badauds.

Vers l’infini…

Tim Peake à l'entrainement quelques mois avant son départ pour la Station spatiale internationale (C) DR
Tim Peake à l’entrainement quelques mois avant son départ pour la Station spatiale internationale (C) DR

Pour relever son défi hors du commun, Tim Peake a dû composer avec les différents paramètres inhérents à l’activité physique dans l’espace. L’absence de gravité limite par exemple les risques de blessures et permet une récupération plus rapide après la course. Deux avantages contrebalancés par le handicap considérable de porter un harnais le reliant au tapis.

« Le système de harnais représente une grosse contrainte. Au bout de quarante minutes, cela commence à devenir très inconfortable » Tim Peake

Malgré cette contrainte, Tim Peake est parvenu à boucler son marathon en 3 heures et 35 minutes, une performance honorable qui s’inscrit pourtant derrière celle de l’américaine Sunita Williams qui en 2006, toujours à bord de la Station spatiale internationale, avait réalisé le marathon de Houston en 3 heures et 29 minutes.

Audrey Renault

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Silex ID

All stories by: Silex ID