Event Reporter – SLUSH – Part. 2
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Tous les hivers, le monde de l’innovation et des start-ups se retrouve dans le grand Nord, à Helsinki, pour le Slush, l’auto-proclamé « leading European start-up event », qui réunit cette année plus de 15 000 personnes. Voici la 2ème partie du « report » de notre envoyé spécial !

La deuxième journée du Slush a été aussi intense que la première, avec un programme chargé, aussi bien au niveau des conférences que des pitches de start-ups ! D’ailleurs, un grand bravo à Evelyne Raby de CybelAngel, qui a gagné le concours de pitches Slush 100, auquel plus de 1700 start-ups ont participé ! Il faut dire qu’Evelyne a délivré un pitch exceptionnel, porté par un projet bien ficelé (CybelAngel propose une solution de cyber-sécurité en BtoB, pour protéger les grosses entreprises de data-leaks), qui a retenu l’attention de l’immense audience amassée devant le Founder stage pour voir les 4 finalistes (les 3 autres n’étaient pas mal non plus : SendBird, Shipwallet et Sketch Inc).

En plus de suivre le grand concours de start-ups, je suis allé voir quelques conférences dont celle de Caterina Fake, co-fondatrice de Flickr et Hunch. Intitulé The Soul of Internet, son talk était un plaidoyer assez sombre sur la façon dont nous étions désormais liés à la Toile. Tout d’abord, elle a pointé du doigt la responsabilité des grands « distributeurs » de contenu du Web, Facebook en tête, qui selon elle doivent avoir une vraie réflexion sur la qualité des infos qu’ils diffusent, et pas juste se reposer sur les algorithmes de recommandation que l’on connaît, parce qu’ils sont désormais la première source d’information (et donc potentiellement de désinformation) de milliard(s) de personnes. De plus, elle a vivement critiqué le « social peacocking », cette habitude des users des réseaux sociaux à mettre en avant une vie sublimée qui n’a rien à voir avec la réalité.

En faisant le tour des nombreux stands, j’ai pu profiter de démos de casques de VR – mais bon, j’imagine qu’on ne vous la fait pas, en 2016 quasiment tout le monde a déjà mis sur le nez un casque de réalité virtuelle ! Bien plus excitant : j’ai eu la possibilité d’essayer à nouveau le fameux Hololens de Microsoft. En testant l’objet, j’ai pu découvrir divers objets (virtuels) placés sur une table, que j’ai pu actionner à l’aide d’un geste de la main. Et je l’avoue, ce deuxième essai m’a convaincu : il ne manque plus grand chose à la réalité augmentée pour s’imposer dans nos vies, et les changer radicalement, un peu comme le smartphone a pu le faire. Parce que la AR ouvrira la porte à un champs des possibles infini, que ce soit du côté des réseaux sociaux mais aussi de la pub – rappelez-vous l’hologramme du requin qui vient vous croquer dans Retour vers le Futur 2, avec un Hololens sur la tête, ça sera possible !

En plus d’autres conférences de qualité (celle de Jordan Shlain sur l’importance de l’empathie dans une médecine de demain de plus en plus investie par la robotique, une discussion sur l’avenir de l’I.A. et plusieurs talks sur la Blockchain, sans aucun doute l’une des thématiques les plus en vogue de l’event…), j’ai pu réaliser plusieurs entretiens que vous découvrirez prochainement ici. Et cette deuxième journée s’est terminée en beauté par l’after-party officielle : le festival tout entier s’est transformé en gigantesque boîte de nuit ! Le Founder stage a accueilli des chanteurs à succès finlandais devant une foule en délire, et les deux autres grandes salles (le Black et le Green Stage) se sont mutés en clubs hip hop et electro, avec les plus grands DJ scandinaves derrière les platines. Ajoutez à cela un open-bar qui a duré toute la soirée, et vous obtenez sans aucun doute l’un des événements les plus originaux et réussi du monde de l’innovation !

Une chose est sûre : Slush, I’ll be back ! 🙂

Copyright © 2016 Silex ID, All rights reserved.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Silex ID

All stories by: Silex ID