Event Reporter – SXSW 2017 pt. 3
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Avec plus d’un millier de conférences et des centaines de side-events éparpillés dans tout Austin, South by Southwest est sans aucun doute l’un des grands évènements tech & innovation incontournables de ce début d’année. Voici la troisième (et dernière) partie de notre trip dans le Lone Star State !

La fin de notre séjour à Austin a été encore plus animée que le début ! Alors que la partie « Interactive » du festival s’est terminée mercredi, le grand trade-show « tech » a laissé place à un énorme salon du gaming, et de nombreuses autres installations : un superbe « VR lounge » et plusieurs œuvres d’art immersives, avec notamment l’impressionnant Infinity Room de Refik Anadol (allez voir la vidéo, c’est fascinant !). Heureusement, nous n’avons pas fait que travailler : entre un Burger chez HopDoddy avec les copains Pierre, Thomas, et nos copines de la French Tech, et une soirée au rodéo, nos journées ont été bien remplies ! Mention spéciale à la dernière soirée qui s’est terminée par une séance anthologique de Bull Riding dans la plus pure tradition texane (moment de grâce pour tous les cow-boys en herbe que nous sommes), dans laquelle l’ami Laurent est arrivé premier, Matt deuxième et Dan troisième avec un lamentable score de 7 secondes sur le taureau mécanique. Bah bravo morray, comme dirait l’autre…

CE QU’IL FAUT RETENIR

Voici les confs et moments clés qui nous ont marqués sur la troisième partie de notre séjour à Austin :

  • Hannah Ellis-Petersen, journaliste au Guardian, et Conor Brady COO chez Critical Mass, nous ont présenté la théorie des « gains marginaux ». Vous ne savez pas ce que c’est ? Comment croyez-vous que l’équipe olympique britannique de cyclisme sur piste fait pour dominer la discipline depuis 2008, en gagnant quelques précieux centièmes de secondes chaque année ? Tout simplement en mettant en oeuvre un processus simple : tout est étudié pour gagner du temps par de “petites initiatives”, par exemple une peinture aérodynamique et un nouveau casque pour améliorer l’écoulement d’air autour des coureurs, des matelas permettant aux coureurs de retrouver un peu de stabilité dans leurs conditions de sommeil et leur garantir une meilleure récupération. Ce sont plusieurs centaines de petites actions qui ont permis à l’équipe de gagner 3 secondes… en 8 ans ! Si le gain peut paraître anecdotique, il est en réalité phénoménal à ce niveau de la compétition. Et si on appliquait cette méthode à l’école, à un hôpital, aux lieux de travail ? La Hackney City Academy a mis en place des breakfast clubs le matin, des ouvertures de la bibliothèque tard le soir, des déjeuners entre les professeurs et les élèves, en s’assurant que les étudiants s’y rendent directement après les cours sans traîner dehors. Et 88% des élèves ont eu des notes comprises entre A et C. À l’hôpital de Virginia Mason Hospital à Seattle, il a été demandé de remonter tout dysfonctionnement sans blâmer les fautifs. Et l’hôpital est devenu l’un des plus sûrs du monde !

 

  • « Le futur, ce n’est pas ici que vous allez le trouver ! ». Bruce Sterling, futurologue, auteur de SF texan et habitué de SXSW, annonce la couleur. Le prisme à travers lequel il nous propose de regarder la société et l’impact de toutes les nouvelles technologies est passionnant. Et son regard très critique, dans un environnement où les visiteurs du festival ont, malgré tout, tendance à s’extasier un peu trop facilement, est rafraîchissant. Les Smart Cities ? Pourquoi pas, mais en commençant par les débarrasser d’Uber (cf. la décision prise par les pouvoirs locaux à Austin en 2016) ! La réalité virtuelle ? « Cool, certes, mais franchement inutile ». « Better User Connectivity? Do we really need more connection between people? ». Bruce a ensuite longuement questionné l’utilité de toutes ces technologies dans laquelle l’humanité se jette à vitesse grand V. Pour lui, la robotique, l’Intelligence Artificielle et les technologies de la communication constituent aussi un danger insuffisamment pris en compte. Il va plus loin : si ces technos tiennent leur promesse de meilleure productivité, l’humanité devrait peut-être se préparer à généraliser le concept de revenu universel (UBI = Universal Basic Income). Et là, selon Bruce, le concept est sans appel – l’essayiste passe en revue la dizaine de solutions possibles pour prendre en charge une humanité désœuvrée. Cela ne fonctionnera pas. Pour lui, l’humanité a besoin de projets qui portent nos générations comme le voyage dans l’espace ou les recherches sur l’atome ou le génome. Il nous en supplie : « retrouvez des rêves, de l’ambition, du sublime ! ». 

 

  • Dans un monde de prêt-à-consommer, où tout désir doit être satisfait dans l’instant, se pose de plus en plus la question de la qualité de l’expérience délivrée. Fast-food, speed-dating… autant de concepts qui ont trouvé leurs limites et suscitent une véritable contre-culture du retour au « temps long ». Aaron Duffy de l’agence Special Guest et Jason Taragan de 1stAveMachine ont mis en pratique cette idée au service de la créativité. Leur concept ? Si vous voulez vraiment être créatif, il faut à tout prix éviter la facilité et #MakeItHard. Aidés du Youtuber et DJ allemand déjanté Flula Borg, ils nous ont proposé une session interactive dans laquelle ils ont fait participer l’audience à la création d’un clip vidéo, réalisé en 45 mn clés en main. Design sonore, montage des images, mise en ligne – tout a été fait en temps réel (le résultat de notre session est visible ici). Un concept qui a déjà fait ses preuves et permis de réaliser certains clips du groupe OK GO, mais aussi de faire danser des atomes dans une campagne pour IBM, ou encore de réaliser le put de golf le plus lent du monde. Ne choisissez plus la facilité, just #MakeitHard !

 

  • Comme vous le savez déjà si vous avez lu nos précédents « Event Reporter », SXSW est le lieu de RDV incontournable de toutes les grosses boîtes tech, voire plus largement de toutes les marques qui investissent dans le digital. Nous avons donc eu droit à des dizaines de showrooms éphémères, dont voici une petite sélection loin d’être exhaustive : la Japan House, dans laquelle Sony a installé sa Wow Factory avec de nombreuses installations, d’écrans géants, d’expériences vidéos et audio immersives ; le Levi’s Outpost dans lequel la marque de jean a présenté le Projet Jacquard, sa veste connectée faite en collaboration avec Google ; la French House qui a joliment mélangé la tech française et notre savoir-faire en matière de musique électronique, ou encore la terrasse IBM pour ses nombreuses Margaritas et autres cocktails (Thomas & Matt s’en rappellent encore…).

TAKE AWAY

 

DISRUPT THE CULTURE

Humans Are Underrated de Geoff Colvin est un bouquin que l’on nous a conseillé dans la file d’attente des conférences. Le journaliste et auteur américain s’est spécialisé depuis plusieurs années sur les questions de leadership et du rôle de l’humain dans nos organisations. Dans ce nouvel ouvrage, il propose une lecture originale sur ce que l’Humain peut réaliser et comment le travail doit être repensé dans un contexte de développement de l’Intelligence Artificielle. Cet ouvrage inspirant remet l’Homme au centre des préoccupations en valorisant les compétences à fortes valeurs humaines (empathie, la créativité, la sensibilité sociale…). Un excellent rafraîchissement !

 

 

WHO’S THAT GUY ?

Vint Cerf : c’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup ! Nous avons enfin revu Vinton Cerf (après l’interview parue dans Silex ID Mag), co-inventeur du protocole TCPIP pour l’échange de données sur Internet encore utilisé aujourd’hui. À plus de 73 ans, cette légende vivante, considérée comme l’un des pères fondateurs d’internet est désormais évangéliste chez Google. Lors d’un échange de près d’une heure, il a exprimé son inquiétude sur l’avenir de la Toile, une formidable technologie pour améliorer le monde, mais qui peut s’avérer très nocive comme en témoignent les récentes affaires de fake news, de cyberattaques… La conférence s’est terminée sous de très chaleureux applaudissements. Et, toujours plein de vitalité, ce bon vieux Vint s’est prêté au jeu des selfies avec Matt !

 

START (ME) UP !

Dans le trade-show de SXSW, soit l’énorme salon au cœur du Convention Center, se côtoient aussi bien des start-ups de mashup musical, des médicaments à base de cannabis, des habits japonais revisités par une créatrice brésilienne ou un énorme stand de la Nasa présentant les différentes missions en cours (le nouveau lanceur SLS, le ravitaillement de satellite par des satellites…). Au milieu de ce tumulte d’innovation, nous avons rencontré un démonstrateur hipster de Lockheed Martin affublé d’un exosquelette, le Fortis. Testé par la Navy, ce système permet de transférer le poids soulevé vers le sol à travers la structure et permet à l’opérateur de porter des outils extrêmement lourds. Cette solution est une véritable promesse pour tous les ouvriers et techniciens qui malmènent leur dos et leurs articulations dans leur activité professionnelle. C’est la Sécu qui va être contente !

SXSW c’est fini… Heureusement, nous repartons la tête pleine de souvenirs et le sac à dos rempli de t-shirts et de goodies sans intérêt qui finiront, au mieux, sur une étagère au bureau ! Merci à tous ceux qui nous ont accompagnés dans cette aventure, et ne loupez pas la prochaine édition d’Event Reporter : Anaïs et Clémence sont allées au Hacking de l’Hotel de Ville de Paris, pour découvrir des dizaines de nouvelles start-ups et projets innovants… Stay tuned, and F*CKING WAKE UP !

COMING NEXT

Copyright © 2017 Silex ID, All rights reserved.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Silex ID

All stories by: Silex ID