Newsletter Silex ID – Hello Tomorrow Summit
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Cette semaine, visite de la quatrième édition du Hello Tomorrow Global Summit ! Les 26 et 27 octobre derniers, l’association Hello Tomorrow a rassemblé au Centquatre-Paris des start-ups du monde entier, alliant recherche scientifique et technologie de pointe. Julie, votre Event Reporter, vous partage les quelques pépites découvertes sur place !

Aérospatial, bien-être, santé, agriculture, environnement, énergie, industrie 4.0, nouveaux matériaux… Les thématiques étaient nombreuses et variées cette année au Hello Tomorrow Global Summit ! Pendant deux jours, j’ai donc eu la possibilité de créer mon planning selon mes envies, en assistant à quelques keynotes sur la scène principale, puis en allant écouter les start-ups finalistes « pitcher » et enfin en me baladant dans les différents espaces de découverte. En ouverture, Xavier Duportet, fondateur de Hello Tomorrow, a insisté sur « l’approche humaine de la technologie ». Résultat : 500 start-ups deep tech sélectionnées au niveau mondial étaient à Paris pour montrer à quel point la technologie permet de résoudre les défis actuels auxquels nous devons faire face.

Oui, c’est une télé. Ou plusieurs télés collées on dirait.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Après deux jours d’exploration, 15 keynotes, 25 pitchs, voici les sujets qui ont retenu mon attention :

  • [HealthTech] Demain, nous aurons tous une peau parfaite !
    Ou comment nous allons passer du stade où nous réparons la peau, à celui où nous la rajeunissons, puis à celui où nous l’imprimons en 3D. Réparer la peau, c’est un jeu d’enfant pour la start-up Sunogel qui a mis au point un hydrogel permettant de regénérer la peau après une brûlure importante. Si l’hydrogel valide les stades de l’essai clinique, les cicatrices pourraient bien être de l’histoire ancienne. Rajeunir votre peau, vous en rêvez secrètement ? Alors lisez attentivement car Carolina Oliveira, CEO de OneSkin Technologies, a expliqué que nous pouvions aujourd’hui inverser le process de vieillissement en reprogrammant les cellules. Son ambition est de mieux comprendre comment la peau vieillit afin de la rajeunir de façon sûre et efficace. Fabien Guillemot, CEO et fondateur de Poietis (start-up française), a quant à lui expliqué que nous pourrons bientôt imprimer en 3D plusieurs couches de cellules et ainsi former un échantillon de peau. Il prévoit d’intégrer l’échantillon de peau créé grâce à la biotechnologie à un corps humain pour 2020.
  • [UrbanFarming] L’agriculture prend de la hauteur. 
    D’ici 2050, la demande globale de nourriture va augmenter de 70%. Nous aurions donc besoin d’un territoire aussi vaste que celui de l’Amérique-du-Sud pour produire plus. Or, ce nouveau continent ne va pas tomber du ciel. La solution ? L’agriculture verticale ! C’est le projet porté par AeroFarms, la plus grande ferme urbaine construite dans une ancienne discothèque désaffectée située à Newark, dans la banlieue ouest de New-York. On y cultive différentes sortes de salades et d’herbes sans herbicide, ni insecticide, mais aussi sans terre ni soleil, et avec une consommation d’eau réduite à 95%. Ce système de culture hors sol combiné avec le bon dosage de lumière LED, de micro et macro nutriments permet de gagner en productivité : AeroFarms est 390 fois plus productive au mètre carré qu’une ferme classique ! Avec le concept d’agriculture verticale, il est également possible de cultiver des insectes. La start-up Ynsect utilise cette technique pour élever des insectes puis les transformer en ingrédients premium pour la nourriture animale (aquaculture et animaux de compagnie).
  • [CleanTech] Revisiter les panneaux solaires pour produire de l’eau à partir de l’air. 
    Rappelez-vous les récentes catastrophes provoquées par les ouragans José, Maria, Katrina & Co… Des zones ravagées sans électricité, sans nourriture, et sans eau potable. Pour fournir de l’eau même dans les zones les plus arides, il fallait penser à détourner le concept de panneau solaire et le transformer en panneau hydraulique. Défi réussi pour Zero Mass Water qui a créé le panneau Source. À partir de l’air et du soleil, le panneau capte la vapeur d’eau. On obtient une eau ayant une composition similaire à de l’eau distillée et il suffit d’ajouter des minéraux naturels pour boire une eau propre directement au robinet. Un panneau produit entre 3 et 5 litres d’eau par jour selon les conditions d’ensoleillement et d’humidité.

Focus Déj

Pour la pause déj, le repas était proposé par des start-ups de United Kitchens, l’incubateur culinaire qui propose aux entrepreneurs de l’alimentation responsable de partager des cuisines professionnelles dans le château de Nanterre. Parmi les start-ups présentes, il y avait Mooti, Bonne Femme Paris ou encore Le Comptoir Mauricien. Au menu, j’ai bien entendu suivi la tendance vegan friendly 🙂

TAKE AWAY

WORK IN PROGRESS

Superbe performance pour le premier violon imprimé en 3D : 3Dvarius ! Il s’agit d’un violon électrique à quatre ou cinq cordes conçu par Laurent Bernadac, violoniste et ingénieur. Après plusieurs essais, il a obtenu un violon au design unique, constitué d’une seule pièce, et qui offre un confort de jeu maximal. Voici un petit aperçu avant de vous décider à le commander !

START (ME) UP

C’est une start-up qui m’avait beaucoup plu, et ça tombe bien, car elle est la grande gagnante du prix Hello Tomorrow BNP Paribas. Il s’agit de la start-up indienne Saathi, qui fabrique des serviettes hygiéniques biodégradables à base de fibres de banane. Grâce au chèque de 100 000 euros obtenu, la start-up pourra déployer à plus grande échelle son projet, un moyen de rendre plus accessible ces protections au sein des communautés défavorisées, tout en réduisant les déchets. Bravo !

WHO’S THAT GUY?

Dans une keynote wellbeing, le speaker Larry Weiss, Chief Medical Officer chez AOBiome, a évoqué un personnage atypique avec qui il a fondé sa société. Je vous présente Dave Whitlock, un ingénieur diplômé du MIT qui n’a pas pris de douche depuis 14 ans ! Mais pourquoi ? Et bien car il souhaite garder les bonnes bactéries présentes sur sa peau qui le protègent des infections et des virus. Pour rester propre, Dave Whitlock a créé une lotion de ce qu’il appelle les « bonnes bactéries ». Testez sans plus attendre la marque Mother Dirt (20% de réduction pour la première commande) !

En conclusion, j’ai apprécié la grande diversité des start-ups présentes et des speakers sur scène. Malgré la technicité de leurs propos, ils se sont appliqués à rendre leurs messages accessibles au plus grand nombre. Hello Tomorrow est un événement de qualité qui valorise la recherche scientifique et montre à quel point l’innovation deep tech est au service des défis actuels.  

Julie Fontaine
Event reporter pour Silex ID

COMING NEXT

Copyright © Silex ID, All rights reserved.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Eline

All stories by: Eline