Newsletter Silex ID – Bits & Pretzels 2018
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Salut les cro-magnons !

De la bière qui coule à flot dès 9h du matin, des bretzels à gogo et des speakers en costumes bavarois… pas de doute, nous voici à Munich ! Nous suivons Julie qui s’accoutume aux joies de la Bavière pour la 4ème édition de Bits & Pretzels, the Founders Festival !

Si la 1ère édition de l’événement rassemblait une centaine de personnes dans une salle de restaurant, 4 ans plus tard, le festival Bits & Pretzels a accueilli 5 000 participants à l’International Congress Center, un bon indicateur du dynamisme de l’écosystème munichois, et plus largement bavarois. Le thème cette année était celui de la diversité, plus ou moins bien couvert dans les conférences. L’attrait du Bits & Pretzels reste avant tout des talks inspirants et des speakers super stars, tels que Nico Rosberg, champion de Formule 1, Tarana Burke, fondatrice du mouvement #MeToo ou encore le journaliste satirique et présentateur télé Jan Böhmermann.

 

[VISION] En tant que fondateur, gardez votre vision et vos valeurs toujours en ligne de mire
Originaire du Bronx, élevée par sa mère célibataire et son grand-père, Tarana Burke est une femme engagée et inspirante, fondatrice du mouvement #MeToo créé en 2006. Elle-même victime de violences sexuelles quand elle était enfant, son parcours de reconstruction l’a amené à initier dès 2004 – 2005 à Salma, en Alabama, un programme auprès de jeunes filles de 12 et 14 ans, elles aussi victimes de violences sexuelles. C’est dans ce cadre qu’elles ont créé une page MySpace MeToo qui est subitement devenue virale l’année dernière en quelques heures : 12 millions de personnes ont repris ce « #MeToo » dans les premières 24h sur Facebook. Ce que retient Tarana, c’est qu’en tant que fondateur, vous devez toujours garder votre vision en ligne de mire et respecter vos valeurs, même si les outils à votre disposition changent. Sa vision reste la même depuis toujours : stopper la hausse du nombre de violences sexuelles. Elle sait qu’elle ne verra peut être pas les résultats de ses efforts mais elle continue de planter les graines pour les générations futures. Inspirant, non ?

[MOBILITY] Les véhicules autonomes bientôt dans les airs 
Côté mobilité, nous savons que nous nous déplacerons demain selon nos envies : conduire quand c’est fun et se faire conduire par un véhicule autonome quand on en n’a pas envie. La présence du véhicule autonome sur les routes pose de nombreuses questions de sécurité, de régulation et de confiance des consommateurs. C’est pourquoi il semblerait que les véhicules autonomes volants seront prêts plus tôt que leurs camarades sur les routes pour la simple et bonne raison qu’il y a plus d’espace et moins de contraintes dans les airs pour les entraîner. C’est ce qu’a affirmé Florian Reuter, le CEO de Volocopter, une start-up allemande qui conçoit des appareils volants, notamment un taxi autonome. Les avancées d’Airbus avec son taxi des airs autonome Vahana vont également dans ce sens.

[MACHINE LEARNING] Les techniques de ML appliquées à la santé et la communication
Qui dit encore machine learning au lieu de parler directement de ML ? Ce n’est pas le jeune talent de 14 ans Tanmay Bakshi qui emploierait ce terme. Ce prodige s’est consacré dès ses 11 ans à l’intelligence artificielle et plus particulièrement à Watson, l’IA dévéloppée par IBM. C’est ainsi qu’il est devenu consultant sur les questions de cloud et d’IA, travaillant avec IBM et Darwin Ecosystem sur le projet « The Cognitive Story » visant à améliorer la santé grâce à la technologie. Ce projet, c’est l’histoire de Boo, atteinte du syndrome de Rett provoquant un handicap mental et l’empêchant de communiquer avec son entourage. Avec l’aide des parents capables d’interpréter ce que communique Boo, l’IA peut alors corréler ces éléments avec les résultats des encéphalogrammes, permettant à Watson d’apprendre ces différents modèles et de faciliter ainsi la communication entre Boo et ses proches.

Bien entendu, les corbeilles remplies de l’incontournable bretzel étaient toujours à disposition – pour le petit déj, le déj, ou le snack de l’après-midi… Heureusement, avec pour thème la diversité, chacun pouvait se restaurer selon ses envies sur les stands mexicains, asiatiques… et bavarois évidemment !

Nico Rosberg, le mec à suivre si vous êtes intéressés par les sujets de mobilité

Nico Rosberg est avant tout connu pour avoir gagné le championnat mondial de Formule 1 en 2016, 34 ans après que son père lui-même ait remporté le titre. 5 jours après sa victoire, il a décidé de prendre sa retraite sportive, préférant se donner de nouveaux objectifs. Désormais investisseur, il a investi dans SpaceX, Lyft ou encore Airbnb. Il s’intéresse plus particulièrement au secteur de la mobilité et a annoncé travailler sur un projet sur lequel il communiquera prochainement… Affaire à suivre donc !

 

« Results only describe the past, decisions shape the future »

L’allemand Jan Heitmann, l’un des meilleurs joueurs mondiaux de poker, nous a déroulé un talk passionnant sur l’analogie entre poker et business. Que ce soit au poker et dans le business, il n’y a pas de victoire car l’objectif est de rester dans le jeu sur le long terme et améliorer ses résultats/profits. Un de ses conseils : ne pas hésiter à jeter 80% de ses meilleures cartes pour se concentrer uniquement sur les 20% les plus intéressantes. À propos de l’échec (pas le jeu), il nous rappelle que la probabilité d’échouer est plus forte que celle de gagner, donc c’est surtout la peur qui nous empêche d’agir. Le plus important est donc de s’améliorer chaque jour pour prendre les bonnes décisions. Compris ?

Brainboost neurofeedback, pour améliorer les performances de votre cerveau 

Intriguée par un circuit de mini voitures, j’ai ainsi pu expérimenter ce que propose la start-up allemande Brainboost, impliquant une méthode appelée neurofeedback. Les capteurs sur la tête permettent de mesurer l’activité du cerveau et dans notre cas, cette activité est représentée par une petite voiture qui avance à bonne vitesse ou pas du tout. C’est assez déconcertant car on ne sait absolument pas pourquoi la voiture avance et s’arrête… L’idée est justement de s’entraîner régulièrement pour améliorer ses performances mais aussi traiter certaines maladies comme la dépression, l’épilepsie, les crises d’anxiété…

2018 est un tournant pour le Bits & Pretzels qui prend assurément de l’importance sur la scène allemande et internationale. Le festival veut rester un événement pour les fondateurs de start-up, fun, inspirant et facilitant le networking dans une ambiance d’Oktoberfest ! Si la rigueur allemande permet de commencer les conférences pile à l’heure, l’agenda des conférences manque encore de structure dans les thématiques abordées. L’édition de l’année prochaine vaudra sûrement le détour !

Coming next!

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Eline

All stories by: Eline