Newsletter Silex ID – Change Now 2017
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

 

Salut les cro-magnons !

Cette semaine, Valentin vous emmène au cœur d’un temple de l’entrepreneuriat et de l’innovation dont vous avez forcément entendu parler : Station F, dans le 13ème arrondissement de Paris, pour un petit nouveau dans le monde des events tech : Change Now. Au programme, des thèmes pas très joyeux ; l’insécurité alimentaire, la crise des réfugiés, les enjeux liés à l’énergie… Mais vous allez voir, le ton est toujours optimiste et on en ressort sûr d’une chose : l’innovation c’est l’espoir !

Si ce qui vous branche dans la tech, c’est juste la partie gadget, alors cette newsletter risque de vous ennuyer, et je vous conseillerais d’attendre la prochaine, sans rancune ! Si par contre vous vous intéressez au potentiel des nouvelles technologies qui contribuent (vraiment) à un monde meilleur, alors cet évènement est fait pour vous !

Change Now, c’est la promesse de deux jours pour découvrir des solutions concrètes sans pitchs creux dans des secteurs aussi variés que l’énergie, la mobilité, l’environnement ou l’urbanisme. Avec des dizaines d’interventions et plus de 100 speakers venus de 20 pays, 150 investisseurs et 40 start-up exposantes, la conférence fait fort pour une première édition à laquelle ont répondu présents près de 2000 participants.

Par ailleurs, si vous n’avez pas encore été voir Station F, cette conférence est l’occasion d’y remédier ! Je ne pouvais pas ne pas vous parler de ce lieu extraordinaire, gigantesque, au design épuré qui a ouvert ses portes tout récemment. Avec ses 3 500 postes, le lieu se targue d’être le plus grand incubateur du monde et on veut bien le croire !

Vous souhaitez savoir comment certains des plus grands défis de demain vont être relevés ? Voici un petit aperçu :

[Energy] Vous avez dit « Efficacité énergétique » ?

Voilà un enjeu essentiel pour lequel Change Now nous apporte un éclairage passionnant : l’avenir de la question énergétique ne réside pas dans de nouvelles sources d’énergie mais plutôt dans la façon dont nous serons capables de l’économiser. Le must de l’innovation en la matière, c’est l’efficacité énergétique ! Ces deux expressions désignent d’ailleurs un département entier du groupe Total dont le Vice-Président Jérôme Schmitt est venu partager sa vision. Pour lui, la valeur n’est plus dans la vente de produits (une tonne de charbon ou un baril de pétrole) mais de solutions pour consommer moins et ainsi permettre aux entreprises de devenir plus compétitives. C’est tout le paradigme des géants de l’énergie qui est en train d’être bouleversé et de nouveaux business model sont à développer, notamment comment monétiser l’énergie que l’on permet d’économiser ? Jérôme Schmitt est convaincu qu’un groupe comme Total doit s’adapter à ce passage d’un secteur très centralisé et lourd à un système distribué, décentralisé, partagé, dans lequel le consommateur peut également être producteur.

[Food] Face à l’insécurité alimentaire, l’innovation réunit start-up et Nations Unies !

Triste constat que celui de l’insécurité alimentaire, à l’origine du premier problème de santé au monde : la malnutrition, qui touche près de 800 millions de personnes sur la planète. Il ne s’agit pourtant pas d’une maladie incurable à laquelle on ne trouve pas de remède. Au contraire, les causes sont identifiées ; les conflits et le climat. Et les Nations Unies se battent aux côtés de start-up pour apporter des solutions concrètes. Share The Meal par exemple, est une initiative soutenue par l’ONU. Cette application vous permet d’envoyer 40 centimes chaque fois que vous appuyez sur un bouton, ce qui permet de fournir des repas dans des écoles, donnant ainsi une bonne raison aux enfants de rester scolarisés. En parallèle, les Nations Unies et leur programme d’Innovation recherchent toujours plus de projets permettant d’adresser les problèmes liés à l’insécurité alimentaire. L’ONU s’interroge aussi sur le potentiel de camions sans chauffeur permettant d’acheminer l’aide humanitaire à moindre coût et sans mettre en péril la vie de ses volontaires. Il est réconfortant de voir ainsi des initiatives innovantes répondre à ces graves problèmes que l’on connaît trop bien mais qui nous étaient souvent présentées de manière alarmiste sans nous montrer qu’il existe vraiment des solutions !

[Data sharing] Quand on nous récompense (enfin !) pour le partage de nos données !

La question de notre vie privée et de l’utilisation de nos données est sensible et jusqu’ici l’approche des « grands » comme Facebook ne semblait pas trop se soucier de ce que nous pensions en tant que propriétaire de ces données. On nous présente des conditions d’utilisation interminables que l’on se sent obligé d’accepter (a-t-on vraiment le choix ?) et ces dernières ouvrent la voie à l’utilisation voire la revente de nos données à des fins publicitaires. Nous contribuons à une mine d’or d’informations qui finissent par valoir de l’argent sans être rétribués. Et bien de nouvelles approches se concrétisent et j’en ai rencontré deux exemples : Uzer et son produit Eugène qui récompense les utilisateurs avec un système de points utilisables auprès de marques mais également la start-up anglaise Pavegen qui a développé des dalles intelligentes capables de produire de l’énergie sous nos pas et collectant des informations de passage. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous créer un compte sur une appli Pavegen qui pourra alors collecter des informations auparavant anonymes. En échange, vous collecterez des points à chaque passage et pourrez les dépenser chez leurs partenaires.

Un évènement tech sans foodtruck, ce serait un peu comme une start-up sans barbu ; ce serait moins crédible ! Donc heureusement Change Now n’échappe pas à la règle pour le bonheur de votre envoyé Silex ! Et puisqu’on ne change pas une équipe qui gagne, j’ai opté pour le bon vieux Burger revisité à la sauce savoyarde avec fromage à raclette : un délice ! De quoi faire une pause bien méritée et être prêt à reprendre le marathon des conférences !

« Eugène » by Uzer ou le recyclage malin (mais pas que !) 
J’en avais déjà entendu parler mais n’avais pas eu l’occasion de les rencontrer : la start-up Uzer qui présentait son produit Eugène, une sorte de petit scanner relié à une application qui vous permet de lire le code barre des produits que vous vous apprêtez à jeter pour vous dire dans quelle poubelle les mettre (le fameux dilemme du jaune ou du bleu !). « Ouais, et alors ? » me direz-vous ? Et bien c’est la polyvalence de cette start-up qui mérite d’être soulignée ! En plus de vous indiquer comment trier, l’application collecte les informations liées à vos habitudes de consommation pour à terme vous aider à gérer le stock de votre frigo, composer votre liste de course avec ce qu’il manque ou même commander directement auprès de distributeurs partenaires. En plus de ce device très BtoC, vous voyez venir la mine d’or BtoB : Eugène collecte nos données de consommation, ce qui a une immense valeur pour les marques ou distributeurs. Et comme le consommateur est récompensé pour ses données grâce au système de points, tout le monde est content ! Eugène est d’ores et déjà en vente pour 79 euros !
300 mètres
C’est la taille de la « Timber Tower » en projet à Londres. Composée principalement de bois, sa construction constituera une vraie prouesse technique. Elle pourrait être le phare éclairant une nouvelle façon de penser le bâtiment et l’architecture !
Une start-up française présente à Change Now fait également parler d’elle pour remettre le bois à l’honneur dans la construction : Woodoo. Son fondateur Timothée Boitouzet est lauréat du concours MIT « Innovators under 35 » et a développé un bois translucide ultra résistant, l’air présent à l’intérieur ayant été remplacé par une résine à l’échelle moléculaire. La ville de demain, c’est aussi ça ; des matériaux efficaces et une empreinte carbone limitée !

Le bunker cool !

« Nous devons diversifier notre régime alimentaire pour forcer les distributeurs et à termes les producteurs à favoriser la diversité des cultures »

Alors que 60% des calories que nous consommons viennent de 3 cultures, le blé, le riz et le maïs, il est essentiel de se poser la question de la diversité des cultures. Le nombre de variétés de graines cultivés a chuté notamment pour une question de rentabilité de grandes firmes multinationales. Or la diversité, en plus de son importance pour les goûts du consommateur, permet d’éviter l’appauvrissement des cultures et des terres. Le Crop Diversity Trust promeut justement cette diversité des graines et des cultures et a fait construire en Norvège un immense bunker (Le Global Seed Vault) dans lequel sont conservées près de 850 000 variétés de graines dans une sorte de banque de cultures souterraine et protégée. Les graines sont conservées au cœur du permafrost à un minimum de -18 degrés et peuvent être mises à disposition après une catastrophe naturelle. Étonnant non ?

Après deux jours de conférence, je dois vous avouer que mon sentiment est partagé. Le format ne sort pas de l’ordinaire : panels, pitchs de start-up à tout va, stands d’exposition où les entrepreneurs attendent le badaud tout en ayant l’air de perdre leur temps… La qualité et le niveau des intervenants est également mitigée, mais peut-on vraiment en vouloir à des organisateurs qui démarrent seulement ? Cependant, Change Now a vraiment le mérite de mettre en perspective l’innovation dans la construction d’un monde meilleur et durable. C’est en cela que cette conférence résolument tournée vers l’utile, le concret et l’espoir représente un vrai bol d’air frais. De quoi chers lecteurs, regagner foi en l’humanité !

Coming next!

Copyright © Silex ID, All rights reserved.

Tu ne nous aimes plus ? :'(
Tu peux mettre à jour tes préférences ou te désinscrire de cette liste

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Eline

All stories by: Eline