Newsletter Silex ID – Pioneers 2018
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

 

Salut les cro-magnons !

Tristan n’a vu ni Macron, ni Zuck puisqu’il a fui Paris et l’agitation autour de Vivatech pour aller à Vienne en Autriche au salon Pioneers18. Le thème de cette année est « Blurred Frontiers », (la frontière de plus en plus fine entre monde réel et virtuel) plus que jamais d’actualité avec la récente démo Duplex de Google. D’ailleurs, vous pensez que Tristan est un humain ? Comme vous êtes naïfs.
[Initializing Creative Reporter Mode…]

Afin d’annoncer la couleur, la conférence a démarré avec une vidéo dont le son ne fonctionnait pas. Silence gêné dans la salle plongée dans le noir. S’en est suivie une scène improbable pendant laquelle un téléphone rouge posé sur une table s’est mis à sonner. Longtemps. Quelques ricanements et une longue minute plus tard, une personne du public a décidé de se lever pour décrocher : « THIS IS THE FUTURE CALLING AND IT STARTS NOW« . Ouch. Il a dû y avoir des sueurs froides dans le backstage mais au final cette introduction a eu le mérite de nous mettre dans l’ambiance.

[BigData] On nous aurait menti ?

Reconnu pour son travail sur les ordinateurs quantiques, le séquençage de l’ADN humain ou encore les nanotechnologies, Aaron Vandevender a créé le « Funders Fund » il y a plus de 10 ans. Autant dire que quand il ouvre la première conférence sur la scène principale, on l’écoute. En l’occurence, Aaron avait très envie de nous expliquer pourquoi le BigData, c’est du « Bullshit ». Pourquoi nourrir les algorithmes de données générées par des humains ? L’erreur est humaine alors gardons-la pour nous et laissons les algorithmes réfléchir par eux-même. Extrême ? Prenons l’exemple d’Alpha Go de Google qui a vaincu le meilleur joueur du monde au jeu de Go. Cette victoire a été obtenue en donnant accès à des millions de parties précédemment jouées par des humains. Résultat : victoire écrasante de la machine. Lorsque les équipes de Google ont créé un nouvel algorithme nommé AlphaGo Zéro capable d’apprendre par lui-même, il a battu 100 à 0 son grand frère AlphaGo. Plus d’explications avec des beaux graphiques ici.

[BlockChain] Les ICO ? So 2017. Parlez ETO ! 

« Sinon, tu penses quoi des ICO ? » était LA question magique pour fermer le clapet de votre oncle qui se prétendait expert en BitCoin après avoir vu un reportage de Jean-Pierre Pernaut sur « La menace des crypto monnaies ». Gardez une longueur d’avance, le nouvel acronyme à connaître est ETO pour (Equity Token Offering) vs ICO (Initial Coin Offering). Dans le cas d’une ICO, vous achetiez (avec des BitCoins par exemple) une nouvelle crypto monnaie, disons des BananaCoin, en espérant que le cours monte (et pas que les fondateurs partent en courant). Avec l’ETO, vous achetez de l’Equity, donc des parts réelles de l’entreprise. Concrètement ? Une ETO peut s’appliquer à n’importe quelle entreprise, pas forcément à une future crypto monnaie. C’est un peu plus clair en lisant cet article, mais pas vraiment.

[Retention] L’IA c’est sympa, mais c’est quand-même moins bien que les humains.

Sujan Patel nous a donné un peu d’air dans ce monde d’algorithmes et de Machine Learning. Fondateur de MailShake et de l’agence Web Profit, il nous a rappelé l’importance primordiale de l’humain dans les interactions avec ses clients. Il a quand même inventé un mot (apparement un pré-requis pour passer sur scène) : Edumacation : créer du contenu dont l’objectif est de résoudre un problème ou une faiblesse de vos clients pour engager la discussion avec eux. Je vous ai récupéré le lien vers sa présentation si vous souhaitez en savoir plus sur sa stratégie des 5 C (Customer Experience, Communication, Content, Community, Customer Advocacy).



– « Excuse me ! Can I take a picture of your burger ? »
– « Huuum. OK. »
Après mon échec cuisant au SeedStars, j’étais beaucoup trop excité de croiser quelqu’un avec un vrai burger. Il avait l’air bon, mais j’ai choisi la salade au quinoa #GlutenFree #Hipster #JeVisDansle11eme-Han »

0,030475$

C’est la valeur des tokens de HEROcoin. Ils en ont émis 250 millions pour leur ICO (pas ETO, vous suivez ?), la première en Autriche. J’ai fait le calcul pour vous, ça donne 7,6 millions de dollars. HEROcoin, c’est du Fantasy Football, pour le eSport, en toute confiance grâce à leur blockchain.
Youssouf : le startupeur autrichien leader du parti communiste irakien.

– « You don’t drink beer ? » – « Nope » (#GlutenFree) Voici comment a démarré une discussion d’une heure avec Youssouf, 29 ans, leader du parti communiste irakien exilé en Autriche après avoir échappé de peu à sa deuxième tentative d’assassinat (c’est son ami qui a prit la balle dans l’épaule). Tout en faisant de la politique à distance via Facebook et Twitter, il a décidé d’utiliser sa compétence pour aider le gouvernement autrichien à créer un nouveau média. Son constat : lorsqu’il y a eu les attentats à Boston, 2 heures et demi plus tard, c’était en boucle sur les chaînes irakiennes. Il a fallu 5 (cinq !) jours pour qu’on commence à en parler en Autriche. Youssouf veut ainsi rassembler une équipe de médias internationaux pour créer une chaîne autrichienne qui non seulement sera plus réactive, mais permettra aussi de faire rayonner son pays d’adoption dans le monde.

SzeleSTIM, le grand gagnant du Pioneers18 

Clairement pas sélectionnée pour le nom de leur startup, l’équipe de SzeleSTIM a tout de même le mérite d’avoir développé un produit dont l’objectif est d’adresser un problème qui peut tous nous concerner un jour : la douleur. En cours de certification, leur device envoie des stimuli électriques au nerf vague via l’oreille afin d’apaiser les douleurs chroniques. Si ça permet d’endiguer le problème majeur des Opioids, on ne peut que leur souhaiter de réussir.  Un doute subsiste toutefois dans mon esprit, j’ai fait une recherche sur leur site et je n’ai trouvé aucun des mots suivants : « AI; Blockchain; Machine Learning ». Louche.

Si on arrive à mettre de côté la présence inutile, voire presque gênante du robot Pepper sur scène (sérieusement, pourquoi ?) je repars vraiment convaincu par Pioneers18. L’absence de super stars est largement compensée par des startups de haut vol, finement sélectionnées par les organisateurs. 


Coming next!

Copyright © Silex ID, All rights reserved.

Tu ne nous aimes plus ? :'(
Tu peux mettre à jour tes préférences ou  te désinscrire de cette liste

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Cédric

All stories by: Cédric