Newsletter Silex ID – Web Summit 2017
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le soleil radieux de Lisbonne accueillait la semaine dernière un des plus gros événements tech de l’année : le Web Summit. Qu’on soit startup, investisseur, corporate, politique, musicien, mannequin ou simple curieux, tout le monde avait une bonne raison d’y être. Allez, c’est parti pour un condensé de 3 jours intenses en découvertes avec Virya !

Démarré modestement à Dublin en 2009, l’événement a depuis déménagé à Lisbonne, et présente désormais des chiffres impressionnants : 60 000 participants de 170 pays, 11 salles de conférences, 1200 speakers, 2100 startups, 1400 investisseurs… Qu’on soit intéressé par la robotique, l’intelligence artificielle, la blockchain, la healthtech, ou le marketing, il y en a pour tous les goûts. Il y a de quoi être un peu perdu, mais l’énergie qui se dégage des allées du Web Summit est vivifiante : on rencontre des startups en phase de lancement, d’autres plus avancées, on croise des peoples (Rosario Dawson, Caitlyn Jenner, Wyclef Jean…), et on apprend surtout beaucoup. Plusieurs cerises sur le pastel de nata : une visio avec Stephen Hawking qui nous avertit des potentiels dangers de l’intelligence artificielle, un discours du Secrétaire Général des Nations-Unies Antonio Guterres appelant à une tech au service des communautés, et une intervention galvanisante d’Al Gore sur la lutte contre le dérèglement climatique. Rien que ça !*

CE QU’IL FAUT RETENIR

Au vu de la diversité des conférences, quelle difficulté de choisir parmi tous les sujets abordés ! Voici néanmoins quelques grandes thématiques, qui ont été traitées sous plusieurs angles durant l’événement :

  • [IA] Faut-il contrôler l’intelligence artificielle ?
    Selon le physicien et cosmologue Stephen Hawking, l’IA pourra aussi bien nous apporter un monde meilleur (fin des maladies, du réchauffement climatique…) que la fin de l’humanité. Loin de vouloir théoriser sans fin les fonctionnalités “acceptables” de l’IA, il préfère nous adjoindre d’agir dès maintenant en mettant en place un cadre éthique en ayant en tête ce que l’IA pourrait être : que se passerait-t’il si l’IA développait une volonté propre, et surpassait notre propre intelligence? Le message semble avoir été reçu par la commissaire européenne en charge de la concurrence, Margrethe Vestager, véritable rockstar de la régularisation des GAFA (les amendes records, c’est elle !), qui explique que l’un de ses gros futurs challenges, est de s’assurer que les algorithmes soient “fair play” : ils ne doivent pas être des boîtes noires inexploitables, pour être sûr qu’ils ne reproduisent pas les mêmes tricheries que les humains (coucou les paradise papers !), et pour éviter les situations de monopole.
  • [Transhumanisme] À quoi ressemblera l’homme augmenté ? Bryan Johnson, fondateur de Braintree (acheté par Paypal en 2013), a une nouvelle ambition avec Kernel : améliorer les puissances cognitives de l’Homme, en reliant notre cerveau à des puissances de calcul décentralisées. Rassurez-vous, ce n’est pas non plus pour tout de suite, mais cela montre bien que la neurotech est un sujet chaud aujourd’hui dans la Silicon Valley. Un peu plus pragmatiques, Gabriel Otte de Freenome (détection précoce de cancer par prise de sang) et Sumit Jamuar de Global Gene Corp (séquençage génomique), ont expliqué que leurs travaux permettront de mieux comprendre le corps humain, qui reste encore aujourd’hui un grand mystère : le séquençage du génome est devenu accessible seulement récemment (il faut quand même compter 4h et 1000$), notre ADN change constamment, et il faut encore construire une base de données d’ADN qui soit exploitable et représentative de l’humanité entière… Ils espèrent à terme pouvoir nous donner les moyens de vivre mieux, plus longtemps, en proposant des clés de compréhension personnalisées. 125 ans sera le nouveau 80 ans, alors préparez-vous à fêter vos 100 ans en grande pompe les cro-magnons !
  • [Environnement] La planète peut-elle être sauvée par la tech ? On aimerait bien, et quelques acteurs nous ont donné un peu d’espoir. Robert Bernard, Chief Environmental & Cities Strategist chez Microsoft, a présenté quelques projets visant à protéger la planète. Tout d’abord, il est possible de recueillir de la donnée en quantité et de qualité pour mieux comprendre notre planète : pour cela, on peut par exemple utiliser des capteurs même dans les endroits sans connectivité en utilisant des ondes basses fréquences et à bas coût. Ensuite, on peut automatiser l’interprétation des données grâce à l’IA, permettant d’aller plus vite : cela peut servir à cartographier des écosystèmes pour mieux les protéger. Robert Opp, du Programme alimentaire mondial des Nations-Unies, a également présenté quelques nouvelles technologies développées pour les aider dans leurs missions : chatbots pour mieux répondre aux épidémies, blockchain pour les transferts d’argent aux réfugiés, drones pour analyser les catastrophes climatiques, applications mobiles pour relier les fermes agricoles et la population… Optimiser les ressources, gagner du temps, et mieux comprendre : les enjeux sont multiples, et les initiatives ne manquent pas. Al Gore clôture le Web Summit en exhortant la communauté tech à se mobiliser pour la planète : “The will to change is in itself a renewable energy”.

Focus Déj

Comme prévu, un petit nombre de foodtrucks pour nos 60 000 participants… Votre event reporter a choisi de jouer dans le local et dans le risque extrême en optant pour du riz aux fruits de mer… Finalement plutôt bon malgré les apparences douteuses.

TAKE AWAY

WORK IN PROGRESS

La startup canadienne Always Blu transforme les déchets alimentaires en plastique recyclable ou en engrais, en réutilisant le méthane produit par les déchets. En cours de levée de fonds pour donner vie à une première usine, la startup ambitionne de désengorger les déchetteries, remplacer le plastique fait à partir d’énergie fossile, et permettre une production locale d’objets du quotidien. À suivre !

DISRUPT THE CULTURE

Cette semaine, ce n’est pas un livre que l’on vous propose, mais un album de musique ! Lors d’une masterclass de 40 minutes, le chanteur-rappeur-producteur Wyclef Jean, membre des Fugees, nous a montré comment il a intégré des sons de la planète Jupiter dans son morceau “Borrowed Time”… Vivement le live depuis la station spatiale !

LA CITATION WHAOUH

We don’t want to build better cars, we want to build better drivers”, annonce John Krafcik, de Waymo, la filiale dédiée à la voiture autonome d’Alphabet. Cette phrase rappelle la célèbre citation d’Henry Ford (“If I had asked people what they wanted, they would have said faster horses.”), remise au goût du jour. Cela semble si évident maintenant, mais qui y avait pensé avant ?

Le Web Summit, en plus d’ouvrir l’esprit, c’est aussi l’occasion de rencontrer du monde de tous les horizons. Les échanges se poursuivent la nuit, pendant le « Night Summit », où on peut retrouver les participants dans quelques bars du centre ville. Networking, conférences, demo de startups : il y a vraiment de tout, et 1000 raisons d’y aller, mais il vaut mieux venir préparé pour ne pas se perdre entre les différents pavillons de l’événement !

COMING NEXT

Copyright © Silex ID, All rights reserved.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Eline

All stories by: Eline