Newsletter Silex ID – Women’s Forum 2017
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail


Historiquement organisé à Deauville depuis 2005, le Women’s Forum avait lieu pour la première fois à Paris les 5 et 6 octobre derniers. Rendez-vous donc au Carroussel du Louvre qui a accueilli 2 200 personnes à l’occasion de cet événement surnommé « Le Davos des femmes » ! Julie, votre Event Reporter, y était.

Cette année, le thème était « Engage for impact! Daring to lead in a disrupted world ». Car oui il s’agit bien de passer (enfin) à l’action après des éditions précédentes dédiées à la sensibilisation. Parmi les questions clés : Comment développer le leadership au féminin ? Comment obtenir l’équité et l’égalité des genres pour une complète inclusion des femmes ? Pas de buzzwords très tech, vous l’aurez compris, mais plutôt des buzzwords comme #Dare #Impact #Engage #Diversity #Inclusion.

Côté ambiance, le forum des femmes pour l’économie et la société est bien entendu composé de femmes à 85% (au moins !) qui se rencontrent dans un cadre très chic où la représentation compte (oubliez les jeans et sneakers, imaginez plutôt des jupes et des escarpins). En tout cas, il y avait du beau monde dans les participantes avec 81 nationalités représentées.

Oui, c’est une télé. Ou plusieurs télés collées on dirait.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Le Women’s Forum, ce sont deux jours pour discuter d’initiatives qui améliorent l’économie et la société. Pour vous, chers lecteurs de Silex ID, j’ai donc cherché les initiatives où l’innovation se met au service de la société.

  • La relation homme-machine, une relation positive pour la société.
    D’abord, arrêtons de penser la relation entre l’Homme et la machine de façon négative. Au contraire, il faut percevoir cette relation de façon positive et envisager que les Hommes et les machines puissent opérer côte à côte pour plus de productivité (jusqu’à + 40% de productivité dans certaines catégories d’emploi). « Il faut arrêter de penser que les machines vont bientôt être dotées d’une conscience », nous a dit Gilles Babinet, Digital Champion de la France auprès de la Commission Européenne. Certes, l’intelligence artificielle est la rupture la plus importante car elle modifie la relation entre nous et les machines. Alors comment se préparer au changement ? Déjà, une solution simple : « que chacun apprenne à coder, même juste quelques jours, pour mieux comprendre comment la technologie fonctionne », rappelle Gilles Babinet. Tim Brown, CEO de IDEO, recommande également que les décideurs politiques soient impliqués dès le début pour mettre en place des politiques en même temps que se créent les nouvelles applications technologiques.
  • La tech pour surmonter les défis de la migration.
    Partage passionnant avec Charlotte Lindsey Curtet (Responsable de la communication et de l’informatique pour le comité international de la Croix Rouge) et Joséphine Goube, CEO de Techfugees. Techfugees organise des hackathons pour imaginer des solutions avec et pour les réfugiés. Car les déplacements de population ont des conséquences immenses : perturbation majeure dans l’éducation, problème d’accès à l’eau, à la nourriture, à un hébergement et à la sécurité.  La tech permet de connecter les familles, de donner accès à l’éducation (via les moocs) et à l’emploi, et enfin de partager l’information. Par exemple, à l’issue d’un hackathon à Olso, un chatbot a été créé pour aider les femmes enceintes à comprendre leurs droits médicaux dans le pays « d’accueil » dans leur langue maternelle et à avoir accès à des soins médicaux. Il est cependant primordial d’assurer la protection des données collectées et la sécurité des solutions technologiques pour éviter la répression si jamais des personnes ayant de mauvaises intentions arrivaient à localiser les réfugiés. Vous me direz peut-être : comment faire pour lutter dans les pays d’accueil contre le sentiment de crainte envers les réfugiés ? Une plateforme existe pour faciliter l’accueil des réfugiés pour un repas ou quelques nuits et changer les regards sur autrui : http://calm.singa.fr/.
  • La tech pour aider les victimes de viols dans les zones de conflits.
    Connaissez-vous l’association We are not Weapons of War ? L’association WWoW lutte sur la scène internationale contre l’utilisation du viol comme arme de guerre au moyen de campagnes de sensibilisation, de partage d’expertises judiciaires et de soutien aux victimes. Sa présidente, Céline Bardet, a présenté le projet Back Up, un outil pour les survivant(e)s de viol de guerre. Le Back Up est au service des victimes en leur apportant assistance et écoute. Parfois loin des villes et des structures de soins, les victimes n’ont pas envie de parler ni de voir de médecin. Le Back Up permettra donc l’accès sécurisé pour transmettre des éléments d’information (par exemple des photos de blessures pour qu’un médecin puisse faire une recommandation à distance), un système d’alerte, un outil prédictif et préventif pour les survivant(e)s. Il servira également de plateforme pour tous les lanceurs d’alerte, activistes, journalistes, enquêteurs, avocats etc. Le Back Up se veut être un outil global à impact local.

Focus Déj

Pour la pause déj, je suis navrée de vous l’annoncer : il n’y avait pas de burgers ! Au Women’s Forum, les burgers tant appréciés des Cro-magnons ont été remplacés par des bouchées salées (toats et verrines en tout genre) et sucrées (mini-tartelettes ou mini-éclairs). Autant vous dire que dans ce monde d’escarpins, l’accès aux stands était plutôt musclé… Alors après l’effort, le réconfort : me voilà sur le corner très girly de la marque de cosmétiques Philosophy – distribuée aux Etats-Unis et Canada – pour un petit massage des mains et des produits à tester !

TAKE AWAY

WHO’S THAT GIRL?

Toute la salle était debout pour l’applaudir… Rencontre avec Muzoon Almellehan, une jeune réfugiée syrienne de 19 ans engagée dans l’éducation. Elle est la première personne ayant reçu le statut de réfugié – et la plus jeune – à être devenue ambassadrice de l’Unicef. En 2013, Muzoon a fui la Syrie pour la Jordanie avec sa famille, emmenant ses livres scolaires dans son sac de voyage pour être sûre de poursuivre sa formation, même dans un camp de réfugiés. Là-bas, elle n’a pas seulement continué sa propre éducation, elle a fait campagne pour encourager les autres enfants, particulièrement les filles à retourner à l’école.

START (ME) UP

Dans la famille des robots interactifs, je demande le petit dernier… Spoon ! Capable de reproduire vos émotions et de suivre vos mouvements, Spoon incline la tête quand vous inclinez la vôtre (trop mignon !). Plus qu’un simple robot, Spoon est une nouvelle espèce robotique développée par plusieurs anciens collaborateurs d’Aldebaran Robotics (les parents de Pepper et Nao). Les usages de Spoon sont encore à inventer, mais pour le moment, Spoon fait ses premiers pas dans le retail. On pourrait également l’imaginer dans l’hôtellerie ou les structures de santé.

LA CITATION WAOUH

Poétesse, écrivaine, actrice et militante américaine, Maya Angelou (1928- 2014) avait déclaré « Les gens oublieront ce que vous avez dit, ils oublieront ce que vous avez fait mais ils n’oublieront jamais comment ils se sont sentis à vos côtés. » Cette phrase a été citée par Sue Stephenson, CEO et co-fondatrice de IMPACT2030, dans une table ronde pour imaginer comment les entreprises peuvent être plus « humaines », notamment avec la montée de l’intelligence artificielle. Cette citation fait donc appel à une définition du leadership plus humaine et émotionnelle.

En conclusion, nous avons beaucoup parlé de diversité et d’inclusion pendant ces deux jours. Néanmoins, les discussions sont restées au stade de concept et ne sont que très peu entrées dans le détail de solutions concrètes. D’après les différentes études effectuées, les progrès sont très faibles et après des années de mobilisation, il y a encore trop peu de femmes aux postes de direction. Alors, à quand un véritable engagement du Women’s Forum pour agir avec impact ? 

Julie Fontaine
Event reporter pour Silex ID

COMING NEXT

Copyright © Silex ID, All rights reserved.
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Eline

All stories by: Eline