Newsletter Silex ID – Dublin Tech Summit 2018
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

 

 

Salut les cro-magnons !

L’espace de deux jours ensoleillés, Dublin s’est transformée en capitale de la tech européenne ! Du 18 au 19 avril se tenait le Dublin Tech Summit, festival de start-up à l’ADN 100% Irish, fraîchement arrivé dans le catalogue des événements tech d’Europe. Pour marquer encore son ambition de peser dans le game, le festival a eu lieu dans le flambant neuf Convention center, en plein coeur des « Silicon Docks ». Cet ancien quartier portuaire a été réhabilité pour faire de Dublin une capitale internationale de la Tech. Suivez Philippine !

Le thème de cette deuxième édition avait comme un parfum de déjà-entendu « Where today’s leaders meet tomorrow’s technology ». Le programme des deux jours, en revanche, était réparti en quatre scènes : FUTURExTECH, INNOVATIONxTECH, MUSICxTECH et TECHxFACTORY. Il y avait donc des conférences en continu, aucun risque de s’ennuyer !

Alors, Dublin deviendra-t-elle la prochaine capitale de l’innovation ? Tour d’horizon ! 

[MUSICxTECH] Quelle sera la prochaine révolution musicale ?

Une de mes profondes convictions est que la musique est pionnière dans nombre d’innovations ! Par chance, le Dublin Tech Summit partage aussi ce point de vue et  une scène entière était dédiée à ce sujet. Se sont donc succédés musiciens, distributeurs, producteurs mais aussi Patrick Clifton d’Amazon Music ou encore Golan Shaked de Deezer. Alors, après la révolution du streaming musical, considérée comme à l’avant-garde du streaming audiovisuel (Netflix, Amazon Prime…) ou encore l’écueil du téléchargement illégal, auquel l’industrie musicale a du s’attaquer avant tout le monde, quelle nouvelle surprise la musique nous réserve-t-elle ? Réponse du DTS : la blockchain arrivera plus vite qu’on ne le croit, d’ici deux ou trois ans. Elle sera un élément incontournable de l’architecture des plateformes musicales de demain. Du côté des modèles économiques, on nous prédit l’arrivée de plateformes de streaming dans lesquelles on paierait un morceau au temps écouté… 

[FUTURExTECH] Une voiture data-powered

Dans la salle du futur, on ne parlait déjà plus d’intelligence artificielle (ou juste un peu) mais des technologies de demain comme l’informatique quantique. J’ai surtout été impressionnée par le projet d’Oracle, une entreprise de Cloud, qui construit le véhicule terrestre le plus rapide du monde, le Bloodhound, à 1.000 mph (1 600km/h) ! Le véhicule est bardé de capteurs de façon à comprendre le plus finement possible les mouvements des fluides lorsqu’il est lancé à pleine vitesse. Ainsi, des algorithmes cherchent à optimiser sa forme de façon à le rendre le plus aérodynamique possible. Et c’est une mine d’informations pour les chercheurs, tout en ouvrant la voie à des possibilités folles… 

[TECHxFACTORY] Quand l’innovation se fait sociale

C’est bien mignon de parler d’innovation, encore faut-il la comprendre aussi dans ses processus sociaux. C’est ce qu’est venu faire Bruce Daisley (Vice-Président EMEA de Twitter), qui a présenté son Manifeste pour un nouveau travail (New Work Manifesto). À partir de recherches académiques, notamment en sciences de gestion, il tire la conclusion que la bonne vieille méthode fordiste de la division du travail ne marche plus ou pas. Il faudrait au contraire laisser les gens libres de leur temps dans l’entreprise, les laisser gérer leurs pauses et vacances comme ils l’entendent, afin de ne pas tuer leur créativité. Une idée qui n’est pas neuve mais qu’on a encore du mal à appliquer ! D’autant que le management par les algorithmes repose sur la division du travail en micro-micro-tâches… Alors, à quoi ressemblera l’entreprise de demain ?



Dublin est plus réputée pour la qualité de ses bières que pour sa gastronomie… En bonne cro-magnonne, ce sera donc salade pendant les deux jours du festival !

Michel Chertoff, l’ancien secrétaire à la sécurité intérieure des États-Unis

Michael Chertoff, ancien ministre de la Sécurité intérieure américaine sous le gouvernement de Georges W. Bush (2005-2009) est revenu sur les bouleversements du 11 septembre 2001 aux États-Unis et les évolutions, selon lui, du terrorisme moderne. Selon lui, on serait passé d’organisations terroristes 1.0, constituées de larges groupes de personnes, à des organisations type commando. Le terrorisme 3.0 s’appuie sur un réseau d’individus isolés mais reliés entre eux grâce aux nouvelles technologies d’information et de communication. Un point de vue intéressant mais qui lui a permis de justifier en partie la surveillance excessive des individus… Tout en mettant en garde l’auditoire des dangers qu’il y a à confier toutes ses données personnelles à des entreprises privées. 

« Les banques ne sont que des opérateurs de grandes bases de données »

À quoi ressemblera l’industrie bancaire en 2028 ? C’est la question que s’est posée l’un des panels. Cette phrase a été prononcée par Joao Reginatto de la start-up Circle, une banque en ligne qui se tourne désormais vers l’échange de crypto-monnaies comme les Bitcoins ou les Ethereums. Au-delà de l’industrie bancaire, cette approche montre qu’aucun des opérateurs de bases de données – l’État par exemple – n’est à l’abri de la disruption… À condition d’obtenir la confiance des utilisateurs. 

Izzy Wheels, se déplacer en fauteuil roulant avec style

Izzy Wheels a le meilleur slogan de start-up que l’on puisse trouver : if you can’t stand up, stand out. Cette pépite permet en effet de customiser rapidement et simplement ses roues de fauteuil roulant, avec des designs à couper le souffle. Un défi plus compliqué qu’il n’y paraît car, a expliqué la fondatrice d’Izzy Wheels, l’irlandaise Ailbhe Keane, car ces designs doivent être customisables, légers, faciles à installer et résistants. Quelques prototypes plus tard, Izzy Wheels a gagné pas moins de sept récompenses en douze mois et sa fondatrice fait partie des 30 jeunes les plus prometteurs d’Europe selon le magazine Forbes.

Le Dublin Tech Summit, « Europe’s fastest growing festival » essaye de rivaliser avec d’autres fleurons de la tech européenne comme le WebSummit, et ça se sent ! Il peut compter sur un atout de taille, la présence en Irlande des sièges sociaux de grandes entreprises du numérique (Google, Facebook, Amazon pour ne pas les nommer) – pour des raisons plus fiscales que tech… Toujours est-il que le festival est débordant d’enthousiasme, ses participants adorables et ses conférences bien pensées. Reste à savoir si ça suffira pour faire de Dublin le prochain « Global Tech Hub » – rendez-vous en 2019 pour le découvrir !



Coming next!

Copyright © Silex ID, All rights reserved.

Tu ne nous aimes plus ? :'(
Tu peux mettre à jour tes préférences ou te désinscrire de cette liste

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Cédric

All stories by: Cédric