Newsletter Silex ID – GMIC Beijing 2018
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

 

Salut les cro-magnons !

À coups de levées de fonds XXL et de records de ventes online chaque année, la Chine est rentrée dans le paysage de la tech avec force. Et si Shanghai est la ville chinoise la plus connue de l’extérieur, c’est bien à Pékin qu’il faut être pour comprendre les mouvements de cet écosystème hyper agile et aux ambitions dévorantes. Cela tombe bien, car Martin était à la 10e édition de la conférence tech GMIC Beijing juste pour vous !

Le GMIC Beijing ne fait pas dans la dentelle. Hebergé chaque année dans le monolithique China National Convention Center dans le parc Olympique de Pékin, à deux pas du fameux stade Bird’s Nest des JO de 2008, l’événement rassemble près de 50 000 participants, 1 000 journalistes, 600 speakers et 300 start-up triées sur le volet. La plupart des conférences bénéficiant d’une traduction instantanée, c’est l’occasion unique pour les non-chinois d’avoir accès aux géants locaux, des fameux BATX (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi) aux nouvelles pointures telles que Didi (équivalent de Uber), Xpeng (Tesla) ou encore Meituan-Danping (Tripadvisor + Deliveroo). La vidéo d’introduction donnait déjà le signal : décoiffant ! 

Cette 10ème édition du GMIC titrait sur « AI Genesis » (la genèse de l’IA), et a tenu sa promesse en nous dévoilant usages et business nouveaux autour de l’Intelligence Artificielle en Chine.

[Asian Giants] Le nouvel alphabet de la tech chinoise

Les GAFA américains, on connait déjà. Passons côté Chine : les BATX sont les incontournables depuis près de 20 ans, avec Baidu (moteur de recherche), Alibaba (le e-commerce), Tencent (éditeur de WeChat, l’app préférée des chinois), et Xiaomi (smartphones et hardware). Si nous devions ajouter de nouvelles lettres dans la tech chinoise après ce GMIC, ce pourrait être les XMIT. X pour XiaoPeng, ou XPeng, l’équivalent de Tesla. Avec 700 millions de dollars levés en 4 ans, Xpeng a monopolisé une bonne partie des panels de la conférence. M pour Meituan-Dianping. Cette fusion du Groupon et du Yelp chinois approche une valorisation de 60 milliards de dollars et vient de racheter Mobike, l’une des start-up de partage de vélos (les orange) les plus en vue en Asie. I pour iFlyTek, qui n’est pas une start-up de drones comme son nom le suggère, mais la plus avancée au monde pour la reconnaissance vocale. Ses apps sont utilisées par plus de 500 millions de Chinois ! T enfin pour Toutiao, une app valorisée à 20 milliards de dollars qui utilise l’IA pour personnaliser les news que l’on reçoit, et qui a récemment subi les foudres de la censure des autorités…

[Transports] Grand match de l’IA, résultat à la mi-temps : USA 2-2 Chine

La grande bataille de l’IA entre les américains et les chinois a bénéficié d’une large exposition au GMIC. On retient notamment la synthèse de Kai-Fu Lee, CEO du fonds VC Sinovation Ventures, qui a classé l’IA en quatre phases. D’abord, celle de la personnalisation des contenus grâce aux data de vos réseaux d’amis. Ensuite, la combinaison avec des données externes (banque, retail, etc.) pour recouper et affiner le profil des utilisateurs. Puis, une 3ème phase avec les données issues des capteurs vidéo et son, de la webcam aux assistants vocaux. Et, enfin, la 4ème et actuelle, celle qui l’intéresse en tant que VC, sur les données du mouvement, notamment pour les avancées des véhicules autonomes, mais aussi pour l’automatisation des entrepôts. Selon lui, la Chine dispose de 50% de la valeur de cette 4ème vague entre ses centres de recherche et ses start-up. Implicitement, Kai-Fu Lee reconnaît l’avance des start-up américaines sur les deux premières vagues (de Facebook à Palantir), et celle de la Chine sur les deux dernières (de iFlyTek à Xpeng).

[Business] Faut-il encore tenter sa chance en Chine ?

À travers les différentes conversations et pitchs de start-up (notamment européennes et israéliennes lors du tremplin organisé par l’accélérateur chinois DayDayUp), le gouffre entre des acteurs chinois sur-financés, protégés par le gouvernement, et à l’ambition internationale clairement affichée et des PME ou start-up étrangères, est clairement apparu. L’eldorado chinois reste intéressant pour les grands groupes aux marques fortes, du luxe à la gastronomie en passant par l’automobile ou les produits de beauté. Et encore, ceux-ci sont de plus en plus concurrencés par des acteurs chinois à l’agilité déconcertante comme l’a montré Xpeng dans le véhicule électrique haut de gamme. Pour les start-up étrangères, la barrière de la langue, de la bureaucratie, l’intensité sans égale de la concurrence (et donc des financements qui permettent de rester #1) semblent tous compromettre une success story en Chine. Uber ou eBay, pour ne citer que deux exemples connus, ont du battre en retraite face à la complexité de ce marché. Les ambitions du président (à vie, désormais) Xi Jinping ne laissent que peu de place aux doutes : pour les étrangers, winter is coming, et le reste du monde doit s’attendre à voir débarquer un par un les géants de la tech chinoise. 



On ne peut pas être la nouvelle capitale de la tech et celle de la gastronomie… Pour bien manger au GMIC, il vaut mieux profiter du buffet Intercontinental de l’hôtel d’à côté. Le seul problème, c’est le coup de barre de 15h après avoir du tester tous les différents desserts…

« Pour se préparer à l’hiver des smartphones, rien ne vaut l’IA »

Le président d’Honor, une marque de smartphones chinois entrée de gamme du groupe Huawei (50 millions d’unités vendues en 2017 en Chine) a refroidi l’audience du GMIC en évoquant « l’hiver des smartphones », dont le marché est saturé en Chine et les marges déclinantes. Pour y parer, il a fait l’éloge de l’IA qui, selon lui, fera la différence auprès des consommateurs. Avec près de 100 apps surchargées en IA, Honor espère passer l’hiver au chaud !

L’IA pour améliorer les cours du soir en ligne

Sophia Xu, SVP Marketing chez VIPKid, nous a fait la démo l’utilité de l’IA pour améliorer les cours en ligne. En Asie en général, et en Chine en particulier, le secteur du « renforcement scolaire » est immense. VIPKid occupe ce créneau pour améliorer la capacité d’apprentissage de l’anglais des jeunes chinois, un marché de près de 50 millions d’enfants (et leurs parents !). En utilisant la reconnaissance visuelle lors des cours en ligne entre un tuteur et son élève, l’app est capable de quantifier le niveau d’engagement de ce dernier et d’améliorer rapidement la performance en conseillant le tuteur sur ses gestes qui ont le mieux marché. 

L’économie du partage sans intermédiaire avec la blockchain

Internet, c’est simple mais limité. La blockchain, c’est compliqué mais balaise. En partant de ce constat, Matthew Liu, fondateur du protocole blockchain Origin, a démontré la pertinence de son nouveau modèle pour les petites annonces : utiliser la simplicité d’utilisation et d’interface d’internet pour poster des annonces en ligne (louer sa chambre, vendre une visite guidée, proposer sa voiture à partager…), et garder un back-end construit sur la blockchain pour que chacun garde la propriété de son annonce. Le résultat ? La possibilité de proposer ou d’utiliser un bien ou un service partagé sans plateforme centrale, et surtout, sans les 20 à 30% de commissions généralement prélevés par les AirBnb, Uber ou Amazon.

Cette édition 2018 du GMIC était quelque peu en deça de mes attentes, et a célébré le passage des 10 ans par une cure d’amaigrissement : il y avait moins de stands d’exposants, moins de grandes nouvelles, et moins de traductions instantanées dans toutes les salles. Néanmoins, pour comprendre la tech chinoise et les acteurs qui montent, il est toujours indispensable de se rendre en Chine. Et les chinois voyageant finalement assez peu d’une ville à l’autre, il faut faire le déplacement à Pékin malgré la pollution et la poussière. Pas de regrets donc, et l’envie d’y retourner en 2019 !



Coming next!

Copyright © Silex ID, All rights reserved.

Tu ne nous aimes plus ? :'(
Tu peux mettre à jour tes préférences ou te désinscrire de cette liste

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Cédric

All stories by: Cédric