Newsletter Silex ID – Laval Virtual 2018
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

 

 

Salut les cro-magnons !

Cette semaine Silex ID avec Valentin vous emmène au royaume de la réalité virtuelle, sur un salon incontournable du secteur : Laval Virtual ! Sur une semaine, près de 20 000 fans de ces technologies de pointe se réunissent au cœur d’une magnifique ville médiévale qui bat au rythme d’un évènement impressionnant par ses têtes d’affiche (Microsoft Hololens, Vive, Technicolor, Orange…) et par la qualité et diversité des contenus proposés.

Le salon fêtait cette année ses 20 ans, et il faut reconnaître qu’il a réussi à s’imposer comme l’un des évènements de référence dans le monde du secteur de la réalité virtuelle, mais également de la réalité augmentée et mixte, à l’image de Laval qui est devenu un pôle leader du secteur. Les start-up y occupent une place aussi centrale que des géants comme Microsoft. Un constat, la réalité virtuelle n’a jamais été aussi réelle ! Elle s’est largement remise du creux de la courbe de Gartner et nous réserve de belles promesses pour l’avenir !

Faisons le point sur la réalité virtuelle en 2018 !

[Training] La montée en puissance de la formation

Alors que la réalité virtuelle s’est d’abord fait connaître par ses applications gaming, elle s’épanouit désormais dans de nombreux autres domaines plus « utiles », comme la formation. Aujourd’hui, les progrès dans le hardware comme dans le software permettent une grande qualité d’image, une immersion toujours plus bluffante et davantage d’interactivité, le tout sans le fameux motion sickness. Résultat, de plus en plus d’entreprises de tous secteurs l’utilisent pour mettre des apprenants en situation, à moindre coût, pour leur faire vivre des formations immersives. La start-up Jungle VR par exemple, propose de recréer des univers professionnels extrêmement réalistes, pour apprendre par exemple à changer l’ampoule d’un lampadaire (même votre reporter Silex ID sait le faire maintenant !). Concrètement, dans le domaine de la sécurité incendie, les coûts de formation sont divisés par 3 grâce à la VR. Les applications dans la formation médicale sont aussi particulièrement prometteuses.

[Uses] Loin d’isoler l’utilisateur, la VR collaborative

Un autre constat intéressant, c’est que là où l’on pourrait penser que la réalité virtuelle isole son utilisateur, il n’en est rien, et Laval Virtual regorge d’exemple d’applications VR collaboratives. Des entreprises comme Matrixworks permettent ainsi à leurs clients de créer des plateformes de collaboration virtuelles, sur lesquelles leurs ingénieurs de différents pays peuvent se retrouver sous la forme d’avatars et analyser ensemble la modélisation 3D d’un moteur par exemple ! Dans le domaine du divertissement, des escape games virtuels voient le jour, comme Virtual Room. Par ailleurs, la conférence passionnante donnée par Mel Slater rassure quant à l’impact de la réalité virtuelle sur notre comportement. Ses expériences ont ainsi démontré que la VR, en mettant ses utilisateurs dans le corps virtuel des autres, diminuait le biais raciste et les comportements violents. La réalité virtuelle, en vous permettant de prendre la place des autres, vous rend plus altruiste !

[Vision] Améliorer l’humain plutôt que le remplacer

En fait, il y a quelque chose de rassurant dans la réalité virtuelle, augmentée ou mixte et qui va à l’encontre des peurs que certains peuvent éprouver à leur égard. C’est qu’elle vise à décupler les capacités humaines, à améliorer l’humain plutôt que le remplacer. On l’a vu, la réalité virtuelle permet de former, de collaborer. La réalité augmentée ou mixte permet d’assister des ingénieurs ou ouvriers des industries automobiles ou aéronautiques dans leurs tâches, pour les faire gagner en efficacité et en précision. Mais c’est vrai que l’on peut se poser la questions de la pertinence de ces moyens sur le long terme. Ainsi, VR aero training utilise un casque VR pour simuler l’expérience dans un cockpit, cassant ainsi le prix des simulateurs de vol traditionnels. Super me direz-vous, mais quand on sait que désormais on a les capacités techniques de faire voler les avions tout seul, pourquoi dépenser du temps et de l’argent dans la formation de personnes dont on pourrait se passer à terme ? À méditer…



Après plusieurs déceptions en burgers (pour ceux qui ont suivi !), j’ai finalement trouvé le Saint Graal ! Un burger généreux et entièrement fait maison, avec un fromage du coin (la belle Mayenne). Et un brownie pour 10 ! Le tout issu d’un food truck (je n’ai plus le nom, désolé pour ça !), l’élément incontournable de tout bon évènement tech qui se respecte !

70 %

C’est la part des contenus de réalité virtuelle créés via la plateforme Unity. La réalité virtuelle compte ses champions qui se sont taillés la part du lion, tant sur la partie software comme Unity que sur la partie hardware, avec Occulus, HTC et Vive. Leur point commun ? Ils ont réussi à faire baisser le coût de leurs produits, démocratisant ainsi l’accès à la VR pour les créateurs de nouveaux contenus et les utilisateurs.

On a testé HoloLens !

Je vous le confirme : la réalité mixte, c’est vraiment l’avenir ! Alors certes le champ de vision est encore restreint, et on ne peut voir de modélisations en périphérie de sa vision. Cependant on l’oublie vite face à une qualité d’image absolument incroyable. J’ai pu ainsi observer les battements d’un cœur humain modélisé à la perfection. Et on se sent un peu bête quand on réalise que l’on est en train de se rapprocher, de faire le tour de ce qui paraît tellement réel alors qu’un observateur extérieur ne voit rien. Il est aisé d’imaginer les innombrables applications de cette technologie dans l’industrie, la formation. Évoquer Magic Leap fait sourire mon interlocuteur. On le voit bien avec Hololens, la comm’ ne suffit pas dans ce domaine de pointe !

Holooh, une nouvelle réalité mixte ?

Holooh est une start-up française qui a gagné le concours start-up de Laval Virtual cette année. Elle propose un vrai pas de côté dans la façon de concevoir la réalité mixte. Le principe est simple : au lieu de faire de la modélisation et conception 3D d’éléments qu’on intègre via un prisme à la réalité, on intègre une captation réelle effectuée dans un studio spécial comportant 68 caméras. Zara a ainsi fait appel à la start-up pour organiser un véritable défilé virtuel de mannequins dans les vitrines de ses magasins à travers le monde, le tout visible à travers les écrans des smartphones des passants !

Revenir de Laval Virtual, c’est déjà mieux comprendre le jargon propre à la réalité virtuelle, mais surtout mesurer le potentiel de ses usages et applications. Si certains de ces usages, notamment dans le divertissement, font sourire et ne vont clairement pas changer le monde (cf la photo ci-dessus ou le concept de la réalité virtuelle dans l’eau), ils permettent néanmoins de susciter la curiosité et l’intérêt d’un nombre croissant d’utilisateurs potentiels, encourageant ainsi la production de davantage de contenus et une réduction des coûts. Le côté un peu gadget est donc souvent un premier pas nécessaire pour permettre à une technologie de s’épanouir et trouver son utilité pour la société. Améliorer les compétences des humains plutôt que de les remplacer par exemple…


Coming next!

Copyright © Silex ID, All rights reserved.

Tu ne nous aimes plus ? :'(
Tu peux mettre à jour tes préférences ou te désinscrire de cette liste

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Cédric

All stories by: Cédric