Stephen Hawking dévoile son projet de nano-vaisseau « BreakThrough StarShot »
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Hier, l’astrophysicien de renommée mondiale Stephen Hawking, accompagné du milliardaire russe Iouri Milner, a présenté lors d’une conférence de presse son initiative « BreakThrough StarShot ». Après 20 ans de réflexion, ce nano-vaisseau pourrait être lancé à une vitesse inédite dans l’espace vers Alpha du Centaure, l’une des étoiles les plus proches de notre planète.

« StarChip » trop pas peur (vous l’avez ?)

Ce projet « BreakThrough » est donc de retour dans l’actualité. En juillet 2015, Stephen Hawking et Iouri Milner avaient annoncé son lancement, et ont pu débloquer 100 millions de dollars pour financer son développement. Ceci avec l’aide du fondateur de Facebook Mark Zuckerberg. « StarShot » s’articule autour de trois éléments : un nano-vaisseau baptisé « StarChip », de la taille d’une carte SD, une toile nommée « LightSail » et des rayons laser.

Dans un premier temps, les rayons laser frapperont la surface de « LightSail », afin de propulser le nano-vaisseau. L’engin sera doté de caméras, d’outils de navigation et de communication, ainsi que d’autres équipements de propulsion. Après son lancement « StarChip » pourra atteindre une vitesse équivalente à 20 % de la vitesse de la lumière en à peine une minute, soit environ 100 millions de km/h. À titre comparatif, nos fusées actuelles sont 1 000 fois moins rapides.

 

image3

À la recherche de la vie spatiale

Alors qu’une fusée mettrait 30 000 ans pour atteindre ce but, « StarChip » ralliera Alpha du Centaure, deuxième étoile la plus proche de la Terre (4,37 années-lumière), d’ici 20 ans. Sa mission sera de débusquer des exo-planètes. À terme, le projet vise à trouver une forme de vie extraterrestre, bien que pour Stephen Hawking et son équipe, il soit peu probable que cela arrive. Mais l’initiative relève d’un énorme potentiel de connaissances à accumuler, selon les scientifiques.

Il faudra attendre encore quelques années avant de voir le projet se concrétiser. Iouri Milner prévoit d’envoyer plusieurs « StarChips » vers Alpha du Centaure, afin de maximiser les chances de résultats.

 

 

 

Clément Duboscq

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Silex ID

All stories by: Silex ID